- le  

Les orgues de Simushir et L'héritage Jomon

Luc Brahy (Dessinateur), Achille Braquelaire (Scénariste), Bérengère Marcquebreucq (Coloriste), Eric Corbeyran (Scénariste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/05/2006  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Les orgues de Simushir et L'héritage Jomon

Né en 1964, Luc Brahy est comme beaucoup de dessinateurs passé par la publicité et le dessin de presse avant de se lancer dans la bande dessinée. Il publie d’abord Zoltan (avec Franck Giroud) et Ynfinis avant de rencontrer Eric Corbeyran, « monsieur un scénario à la minute », et de réaliser avec lui Imago Mundi.

Sur les pentes d’un volcan.

Harald et son équipe d’Imago Mundi sont embauchés pour travailler pour le compte d’Alva, une archéologue qui compte bien utiliser leurs techniques informatiques révolutionnaires pour prouver l’implantation des Jomons sur une petite île du pacifique. En chemin, ils rencontrent une équipe de volcanologues qu’ils décident d’aider. En effet les talents de Loïc pourraient permettre de prédire la prochaine éruption du cratère qu’ils étudient.

Complot, amour et aventure...

En parcourant les pages de ce nouveau diptyque d’Imago Mundi¸ on se dit que décidément, la série possède des bases solides. Le scénario de Corbeyran mélange l’aventure et l’anticipation politique, mais également une certaine réflexion sur le monde et ses défauts. Souvent il y a derrière les complots de toutes sortes d’affreuses multinationales aux buts pas très honorables. En tout cas, difficile de trouver des défauts une nouvelle fois à l’intrigue. Côté dessin, on reste sur les mêmes bases que les tomes précédents. Avec un style plutôt réaliste, Luc Brahy développe un style classique mais sûr. Là aussi c’est du solide et cela donne à l’ensemble un tour plutôt agréable. Une réussite qui a en plus comme pour les épisodes précédents le bon goût d’être indépendant des premiers tomes.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?