- le  

Les otages

Vincent Mallié (Scénariste), Joël Parnotte (Dessinateur), Delphine Rieu (Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/05/2006  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Les otages

Comme souvent en bande dessinée, Joël Parnotte a d’abord fait ses armes dans le dessin animé après avoir été diplômé de l’école des Beaux-Arts d’Angoulême. Parallèlement, il n’a jamais perdu de vue l’envie de faire de la bande dessinée. Une envie qui l’amène à entamer en 2000 sa collaboration avec Vincent Maillé pour une nouvelle série : Les Aquanautes.

Rien ne va plus.

Rien ne va plus au fond de l’océan sur la station sous-marine scientifique du Physalia. Depuis l’arrivée des militaires pour récupérer une étrange cargaison, les meurtres se multiplient et les trois chercheurs de la base peinent à continuer leur travail. Parmi eux Nando est de plus en plus omnubilé par ce mystère qui est au centre de toute l’intrigue. Quand à Nando, il n’hésite pas à prendre en otage le commandant Lockhart pour tenter de sortir de la station. Mais quels sont les véritables buts des uns et des autres ?

Une fin bien menée.

Conçue comme une BD à suspens, Les Aquanautes bénéficie d’un scénario bien élaboré et réfléchi avec une montée permanente de la tension. De surprise en rebondissement, les deux auteurs nous baladent sans pour autant que cela semble à aucun moyen incroyable ou irréaliste. Ils y parviennent d’autant mieux qu’ils n’hésitent pas à tuer leurs personnages principaux et surtout qu’ils n’ont pas bâclé la fin de leur série. Ils prennent de temps de mettre en scène un dénouement qui tient la route et refusent le traditionnel Happy End. Ils assument parfaitement l’aspect noir de leur histoire. Côté dessins, Joël Parnotte est à la hauteur. A aucun moment il ne cède à la facilité. Lui non plus n’a pas bâclé sa fin. Son sens du découpage tout particulièrement est remarquable et sert admirablement l’histoire. Une qualité tant scénaristique que graphique qui se retrouve tout au long de la série et qui nous fait dire que les Aquanautes est une belle réussite. Un de ces cycles que l’on prendra plaisir à conseiller et à relire. Bravo

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?