- le  

Les Tours de Meirrion

Didier Tarquin (Dessinateur), Christophe Arleston (Scénariste), Claude Guth (Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 28/02/2003  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Les Tours de Meirrion

Qui ne connaît pas encore Lanfeust et ses auteurs : Arleston et Tarquin ? Avec la première série de Lanfeust, ils se sont hissés dans la catégorie des grands de la bande dessinée. Pour autant, leur production ne se limite pas au monde de Troy. Si on doit à Christophe Arleston (40 ans cette année) Trolls de Troy, il a également écrit les scénarios de Léo Loden, un privé à Marseille, Les Feux d'Askell, Les Forêts d'Opale, Les Maîtres Cartographes ou bien encore Moréa. Quant à Didier Tarquin, il a également réalisé les dessins des Krashmonsters avec Guillaume Bianco, Olivier Dutto et Adrien Floch.

Souvenons-nous


Lors du premier épisode de Lanfeust des étoiles, Lanfeust, Cixi et Hébus se retrouvaient embarqués dans l'espace pour de nouvelles aventures. Celles-ci les mènent sur Meirrion, une planète au centre de l'Empire des princes Marchands. Mais derrière les fastes de façades, une partie bien plus subtile se joue en coulisse : rien de moins que l'avenir de la galaxie. Seul souci, nos trois héros ne connaissent pas le mot " subtilité "…

Mitigé

L'avis sur cet album sera mitigé. Si l'humour est toujours présent et si certaines scènes font sérieusement sourire (ah la tirade de Cixi sur la fidélité), l'ensemble est en perte de vitesse. D'abord parce que certains gags ont parfois déjà été faits. Ensuite parce qu'à force de délayer la sauce, on a l'impression de ne pas franchement avancer. Je ne dis pas que consacrer quinze pages à un épisode de jeu du cirque est inutile au scénario… mais quand même, cela ne nous mène pas bien loin. Bref, on retrouve un peu de l'esprit Lanfeust mais sans plus.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?