- le  

Léviatan

Azpiri (Scénariste, Dessinateur, Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/04/2002  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Léviatan

Auteur espagnol de Bande dessinée, le créneau d'Azpiri est assez simple. Une intrigue plus ou moins bien ficelée et surtout des héroïnes sexy en diable. C'est déjà ce que l'on avait pu constater avec le premier tome de Lorna, L'Arche. Impression confirmée avec un recueil de ses dessins de femmes incitant à la débauche. Bref, Azpiri aime l'érotisme, la bagatelle, le cul et toutes ses variantes… Léviatan n'échappe pas à cette tendance.

Sauvons les androïdes...

Alors qu'elle se bat contre un monstre difforme et vraiment pas beau à voir sur une planète perdue, les deux androïdes de Lorna sont capturés pour servir de main d'œuvre sur le vaisseau du capitaine Acab. Ce dernier a l'esprit un peu dérangé. Son obsession : venir à bout du Leviatan (si si, c'est la bonne orthographe. Soit c'est voulu, soit c'est une incroyable bévue) sur une planète entièrement recouverte d'eau. Et ça peut se comprendre, vu que la grosse bestiole lui a emporté la jambe lors de leur dernière rencontre.

Lorna n'a donc plus le choix. Elle doit absolument embarquer sur son navire pour récupérer ses compagnons électroniques. Heureusement son esprit d'aventurière, et surtout sa force de négociation sur l'oreiller lui permettront de franchir de nombreux obstacles.

Du cul, du cul, du cul

Un terrible monstre marin, un capitaine complètement jeté, vous l'aurez compris Azpiri a voulu revisiter Moby Dick. Bien sûr à la sauce S-F mais surtout avec pas mal de scènes torrides avec son héroïne qui sait décidément se servir de son corps pour manipuler son monde. Reste que l'ensemble est un peu grossier et facile. Si les dessins sont assez sympathiques et parfois vraiment chouettes (et je ne parle pas simplement des positions du Kama-Sutra), le scénario n'est vraiment pas à la hauteur. En tout cas, il ne parvient pas à faire oublier son rôle d'alibi entre deux parties de jambes en l'air. C'est un peu la différence entre un film porno et un film érotique. Il y a moins de détails dans ces derniers et l'on fait croire que l'histoire a de l'intérêt…

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?