- le  

Magnacat

Katja Centomo (Scénariste), Francesco Artibani (Scénariste), Pamela Brughera (Coloriste), Daniela Vetro (Dessinateur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/10/2003  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Magnacat

A regarder le nombre d’intervenants sur ce troisième tome de Monster Allergy, cela ressemble à une véritable usine à gaz ! Scénarisé par Centomo et Artibani, l’album est dessiné par Daniela Vetro, aidée pour les encrages par Cristina Giorgilli et le tout est supervisé par Barbucci (Sky Doll). Les couleurs ont été confiées à Brughera, sous la houlette de Canepa, sauf en ce qui concerne la couverture réalisée au niveau couleur par Marieke Ferrari. Le tout sur une idée originale lancée par Centomo, Artibani, Barbucci et Canepa. Rarement un album n’aura impliqué autant de personnes ! L’explication se trouve peut-être dans la fréquence des sorties. En 2003, les éditions Soleil auront publié pas moins de trois tomes de Monster Allergy… Pas mal lorsque, habituellement, il faut se contenter pour une série d’un album par an ! Et cela ne semble pas devoir s’arrêter en si bon chemin…

Vilains méchants contre gentils enfants…

Souvenez-vous ! Dans le premier épisode, nous faisions connaissance avec les deux protagonistes de la série. Zick d’abord, enfant solitaire capable de voir les monstres et fantômes qui hantent nos placards. Elena ensuite, jeune fille courageuse et rentre-dedans qui désormais l’accompagne dans ses aventures. A eux deux, ils avaient commencé à démanteler une filière de voleurs de chats dans le deuxième tome. Mais dans les premières pages de Magnacat, tout se complique. La drôle de plante (une Monstroplante) qui pousse sous la ville depuis l’épisode précédent possède d’étranges pouvoirs. A son contact, les animaux et les gens sont défigurés. Leurs yeux prennent la place de la bouche, les oreilles celles du nez etc... Autant dire que c’est un nouveau combat qui incombe à nos deux héros. Surtout que le cousin d’Elena est victime de la bestiole verte. Et qu’il ne faudrait pas que ses parents le voient ainsi…

Gentillet

On ne s’en cachera pas, Monster Allergy est une série pour enfants bien sympathique. Et bien qu’étant adulte (même si on a parfois des doutes), on parcourt ses pages avec plaisir, appréciant les situations rocambolesques comme on le ferait avec un dessin animé. Il y a un vrai scénario un peu fou et de vraies surprises. Quant à la multiplication des intervenants, elle ne nuit pas à l’ensemble. Les dessinateurs changent mais la série reste homogène et la différence est peu visible entre les albums. Bref, cette série est à conseiller à nos chères têtes blondes et à tous ceux qui ont des réminiscences de temps à autres de leur enfance.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?