- le  

Nuit blanche

Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/04/2005  -  jeunesse
voir l'oeuvre
Commenter

Nuit blanche

De Marc Séassau, on ne sait presque rien. Par contre, sa bibliographie nous indique qu'il aime le fantastique et la SF (des nouvelles dans la revue Phénix et dans Invasion 99 au Belial). On sait aussi qu'il a un penchant pour les romans jeunesse avec une dizaine de titres à son actif dont Coeur de Lou et cette Nuit Blanche qu'il nous invite à passer avec son héros Rémy.

Le son qui tue

A seize ans, Rémy est un ado comme les autres. Enfin pas tout à fait. Lui est fan des Bad Little Ducks, un groupe de rock qui justement se produit près de chez lui pour la fête de la musique. Impossible pour lui de manquer ça. Survient alors un moment magique. Le guitariste se casse la main après une chute. Aussitôt Rémy monte sur scène et le remplace. Il faut dire qu'il a appris la guitare en jouant les morceaux des Bad Little Ducks. Le concert est d'enfer ! Au point que le groupe lui propose de faire une tournée avec eux. Mais la personnalité du chanteur inquiète un peu le jeune homme...

Dans l'enfer des concerts

Une écriture agréable et fluide, un jeune héros auquel on doit pouvoir s'identifier facilement, une histoire aux multiples recondissements, Nuit Blanche a bien des atouts pour séduire les jeunes lecteurs. Et pas seulement ceux qui écoutent du rock ! Le seul regret c'est qu'on se doute un peu vite de la véritable personnalité du chanteur et que celui-ci n'a finalement qu'assez peu le droit à la parole. Il est démasqué presque sur de simples soupçons, sans véritablement de preuves. C'est un tout petit peu gênant. On aurait aimé qu'il soit véritablement méchant ou qu'il puisse réellement se défendre. Enfin que Remy et le chanteur puissent véritablement dialoguer. Dommage. Un regret qui ne devrait toutefois pas empêcher vos ados de dévorer ce livre.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?