- le  

Nuit de colère

Francis Berthelot ( Auteur), Kain (Illustrateur de couverture)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/12/2002  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Nuit de colère

Francis Berthelot a deux vies sur son CV. Il est d'abord Polytechnicien. Mais surtout, dans le domaine qui nous intéresse, c'est un auteur hors pair qui a réussi à enlever par quatre fois le Grand Prix de l'Imaginaire dans différentes catégories et qui sait jouer aussi bien de la science fiction, que de la littérature générale ou de la littérature jeunesse. On retiendra de son œuvre quelques petits joyaux comme Rivages des Intouchables (Folio SF) ou Le Jeu du Cormoran (Fayard).

La glace et la fournaise

Kantor et Octave sont deux adolescents que tout pourrait opposer. Le premier a réchappé au suicide collectif de la secte dirigée par son père. De ces événements et de son enfance entre pouvoir et humiliation, il garde un esprit ravagé par les flammes et une attirance pour le mal, pour la douleur et l'asservissement de l'autre, pour la domination… Un véritable écorché vif qui doit sans cesse lutter contre lui-même. Le problème d'Octave est un tantinet différent. Rejeton d'un père écrivain et philosophe, il a l'impression de n'être rien devant son génie, au point de s'oublier et d'oublier de vivre. Aussi étonnante que cela puisse paraître, leur amitié n'en sera que plus forte. Chacun cherche finalement à s'affirmer devant un père qui l'écrase, que son œuvre soit monstrueuse ou révérée par ses contemporains. Mais les démons intérieurs ne se laissent pas si facilement domptés.

Détonnant et excellent !

Avec Nuit de colère, Francis Berthelot nous entraîne sur les traces de ces deux adolescents. Et le voyage va aller très très loin pour chacun d'eux. Du coup, que ce soit aux portes de la folie pour Kantor ou à celles de l'abandon total de soi pour Octave, on s'attache à ces deux personnages si différents et en même temps si proches. Et ce malgré une narration un peu en retrait des événements. Ici l'élément fantastique n'a que peu d'importance. Oui Kantor a la possibilité de rentrer dans le cerveau des gens et de les manipuler et Octave peut faire baisser la température autour de lui jusqu'au gel. Mais ce ne sont que des métaphores de leurs vies ou de leurs sentiments qui s'expriment ici. Parce que le parcours de ces deux êtres est extrême et fort, parce que Francis Berthelot y réussit une analyse psychologique passionnante de ses personnages et parce que le thème et l'ambition de ce roman en font une œuvre à part, je vous conseille vivement la lecture de Nuit de colère. Plus qu'un bon roman de fantastique, voici un très bon roman. Tout court…

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?