- le  

Qui a peur des dragons ?

Philip Reeve ( Auteur), Pierre-Marie Valat (Illustrateur de couverture), Anne Krief (Traducteur)
Langue d'origine : Anglais UK
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 22/08/2013  -  jeunesse
voir l'oeuvre
Commenter

Qui a peur des dragons ?

Philip Reeve est un auteur britannique dont les romans sont publiés depuis 2001. Il est à l'origine de la série Mécaniques fatales, de la trilogie Planète Larklight ou encore du récit pour adolescents se basant sur la légende de la table ronde : Arthur, l'autre légende. Qui a peur des dragons ? est destiné à la jeunesse et a été publié au Royaume Uni en 2009.
 
La chasse au dragon commence.
 
Ansel, jeune garçon muet, se voit entrer au service du chevalier Brock, contrequelques pièces à son père. Le duo part alors en direction des montagnes du nord où une créature terrorise les villageois. Car Brock est, comme en témoignent ses cicatrices, un chasseur de dragons qui ne recule pas devant le danger.
Ansel le suit bien malgré lui, avec cette pensée qui ne le quitte pas : les dragons n'existent pas.
 
Un belle écriture.
 
L'atout indéniable de ce roman est sa qualité d'écriture. La plume de Philip Reeve est tout simplement agréable à lire car elle est soignée et ludique. De plus, l'ensemble du récit se fait à la troisième personne là où nombre de romans jeunesse optent pour le récit à la première personne.
 
Par ailleurs, ce roman, bien que destiné à la jeunesse, ne sombre pas dans la facilité de la dualité bien-mal. Les personnages ont chacun leurs cotés sombres et leurs faiblesses ce qui les rend relativement réalistes.
De même, les sociétés dépeintes dans ce roman illustrent parfois de façon assez froide le comportement des hommes. Le personnage de Brock est lui-même particulièrement intéressant car il joue beaucoup sur son image de preux chevalier, entretenant pour un temps le doute chez son jeune serviteur et donc chez le lecteur.
 
De son coté, le jeune Ansel apprend à réfléchir par lui-même et à ne plus se contenter vérités universelles dans lesquelles il avait toujours vécu.
 
Enfin, même si le tout contient quelques longueurs, la trame principale est bien menée et plutôt entraînante.
 
 
 
Qui a peur des dragons ? est donc l'exemple que la littérature jeunesse peut être soignée et mettre en scène des personnages plus complexes qu'ils n'y paraissent. Cette lecture est recommandée dès 9-10 ans. 
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?