- le  

Date de parution : 28/10/2020
voir l'oeuvre
Commenter

Fred Duval - Renaissance 1 : les déracinés

Des hommes qui ont du métier

Fred Duval est un vieux routier de la bande dessinée francophone. Il est le scénariste de séries comme Carmen McCallum, Travis ou Hauteville house. Il est aussi connu des amateurs de science-fiction pour avoir co-crée la série Jour J, avec Frédéric Blanchard et Jean Pierre Pécau, qui réinterprète à chaque album un évènement historique.
Pour Renaissance, il retrouve justement Frédéric Blanchard, chargé du « design » général de la série tandis qu’Emem assure la partie graphique. Celui-ci est également une vieille connaissance puisqu’il a repris la série Carmen McCallum et a également participé à la série Jour J. Cette fine équipe est donc réunie pour nous fignoler une série SF chargé de nous décoiffer.

Intervention miraculeuse face à l’apocalypse ?

2084 : Paris vit les pieds dans l’eau ! Hélène et son mari Jacques survivent sur la tour Eiffel et pêchent les truites, dans la crainte de la prochaine crue de la Seine. Ils n’attendent rien du gouvernement, qui ne reste pas quatre jours au même endroit. Au Texas, Iouri emmène ses enfants loin des conséquences d’une explosion des champs pétrolifères tandis que sa femme Liz Hamilton coordonne les évacuations… C’est le moment où tout bascule. Arrivent les habitants de planète Naïkan, très proche de la nôtre, avec un dessein positif : nous sauver. Parmi eux, Swann et sa compagne Satie. Pleins de bonnes intentions, ils veulent aider l’humanité… contre son gré s’il le faut ?

Que donnera la suite ?

De ce premier album qui pose beaucoup de questions (avons-nous le droit d’interférer dans l’évolution d’une civilisation ? Cela renvoie à la Prime directive dans Star Trek) très classiques en SF, on ressort plutôt content. Le dessin est agréable, l’histoire se lit bien et, disons-le, s’inscrit aussi d’un point de vue commercial dans une veine qui voit les problèmes environnementaux condamner à terme l’humanité. Renaissance plaît, comme une jeune danseuse enivrait un bourgeois de la belle époque. Reste à voir ce que donnera la suite.

Sylvain Bonnet

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Vous pourriez être intéressés par

Qu'en pensez-vous ?