- le  

Snowblind

Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 22/10/2014  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Snowblind

Christopher Golden est un auteur américain. Avec l’horreur, la fantasy et le suspens comme genres de prédilection, il se fait connaître notamment avec Des saints et des ombres, La Passerelle et Le Passeur. Mais le roman n’est pas sa seule arme ! On peut aussi le retrouver dans le rayon BD de nos libraires, avec notamment sorti il y a quelques mois le premier volet en comics de Sons of anarchy.

Terrible blizzard.

Coventry est une petite ville des États-Unis qui sort de l’ombre lors d’une tempête de neige ! Pendant cette nuit neigeuse, 18 personnes perdront la vie dans des circonstances étranges. Disparitions, défenestrations, accidents de la route, les causes des différentes morts sont toujours terribles et mettront mal à l’aise pour bien longtemps les habitants de Coventry.

Douze années plus tard, alors que la ville et ses habitants souffrent encore intérieurement de cet épisode très marquant, un nouveau blizzard est annoncé par la météo ! Et, la puissance dévastatrice annoncée, mêlée à la réminiscence du passé, semble effrayer tous les habitants.

Mais, quand les disparus de la précédente tempête réapparaissent, les frayeurs des habitants sont manifestement justifiées…

Suspense.

Les attentes étaient très fortes ! Avec une citation de Stephen King en couverture (« Ce livre vous glacera les os et le cœur ! ») et une citation de G.R.R. Martin au dos (« La terreur revient en force, et c’est en grande partie grâce à des écrivains comme Christopher Golden. »), la barre était instantanément placée très haute !

Alors forcément, une fois le livre fini, une pointe de déception se fait sentir.

L’ambiance du livre est très bien dépeinte et retranscrite pour le lecteur, l’emmenant au cœur de cette tempête, à tel point que des frissons me parcouraient le corps à chaque page ! On sent le froid s’infiltrer en nous des premières aux dernières pages ! Le stress d’être bloqué dans ces tempêtes, à la merci des éléments et des vents, se fait sentir. Et on se surprend à être angoissé à chaque bourrasque.

Les personnages quant à eux sont assez intéressants. On suit plusieurs protagonistes, très distincts au niveau des personnalités de chacun. L’un d’eux est commissaire de police, torturé par ses échecs et bien décidé à ce que coûte que coûte il ne rate plus. Un autre est de ces gens qui survolent leur vie sans y prendre part, travaillant pour se nourrir, et enchaînant des jours qui se ressemblent tous. Un autre encore est un joueur de guitare, rêveur et séducteur, qui malgré un mariage qui flanche, s’attachera à l’amour de sa fille pour sauver son mariage. Autant de personnages que l’on suit, tous en interaction les uns avec les autres d’une certaine manière, et liés par une perte tragique quelques années plus tôt.

Mais si l’ambiance et les personnages sont parfaitement mis en scène, et convainquent le lecteur, c’est dans la trame de l’histoire que l’on retrouve des faiblesses.

En effet, l’intrigue est trop prévisible, et le dénouement trop rapidement évident pour le lecteur. Le suspense n’est pas maintenu jusqu’au bout, et la fin ne surprendra pas le lecteur tant les éléments menant le lecteur vers celle-ci sont évidents. Ce livre manque de surprise, et pour un thriller, c’est bien dommage. Ne vous attendez pas à être terrifié comme peuvent vous le promettre les citations de S. King et G.R.R. Martin car au bout du compte le résultat n’en est pas à ce point.

Au final, ce thriller avec une pointe de fantastique, dont l’écriture est fluide et entraînante, est agréable dans son approche de l’ambiance et des personnages, mais décevant dans la construction de l’intrigue et dans son dénouement.  

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?

{{insert_module::18}}