- le  

Sonates frelatées, (Fables et contes fantastiques)

Orson Scott Card ( Auteur), Gess (Illustrateur de couverture), Arnaud Mousnier-Lompré (Traducteur), Luc Carissimo (Traducteur)
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : 
Date de parution : 31/03/2001  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Sonates frelatées, (Fables et contes fantastiques)

Un nouveau livre d’Orson Scott Card est toujours un petit événement. Pourquoi ? La raison est simple : son formidable talent de conteur l’a amené ces dernières années à être l’un des auteurs phares de la nouvelle génération d’écrivains SF. De La Stratégie Ender aux Chroniques d’Alvin le Faiseur, il est de ceux qui construisent des mythes puissants dans lesquels on s’abandonne facilement. Bref, c’est toujours avec plaisir que l’on achète le dernier Orson Scott Card même si ces derniers temps, le rayon nouveauté des librairies n’en manque pas. En moins d’un an, les lecteurs auront pu découvrir deux nouveaux romans (Enchantement et Les Enfants de l’esprit), trois rééditions (les premiers tomes d’Alvin le Faiseur), un numéro spécial de Galaxies sur lui et ce recueil de nouvelles. Les fans doivent être comblés…

Une réflexion sur la fantasy et un style bien particulier.

Parmi eux, ce nouveau volume ravira très certainement ceux qui ont adoré Enchantement puisqu’une nouvelle fois Orson Scott Card donne dans le conte. Pour en faire un rapide résumé, Sonates Frelatées est tout simplement un recueil d’une dizaine de contes qu’il a écrit au cours de sa carrière littéraire. Cela implique bien entendu un style de narration bien particulier, à la fois naïf et formidablement évocateur. Pour le reste, il ne s’agit certainement pas de simples nouvelles versions des contes de Grimm. Orson Scott Card fait de ces textes une réflexion sur la fantasy et un jeu d’écriture véritablement original. Tout en respectant certains codes, il crée ses propres contes et ses propres mythes.

Un chef d’œuvre et de bonnes surprises

Pour s’en convaincre, il suffit de lire la première nouvelle : Sonate sans accompagnement. Dans un monde bien particulier, un jeune homme talentueux est destiné à faire un grand musicien. Mais pour qu’il ne puisse subir aucune influence extérieure et que ses créations restent pleinement originales, il lui est interdit d’écouter une autre musique que la sienne. Evidemment, la tentation est trop forte et le couperet tombe. Désormais, il n’a plus le droit de se servir d’un instrument et doit exercer un autre métier. Et gare à la récidive. L’amputation de ses mains est la prochaine étape de la punition. Sonate sans Accompagnement est tout simplement un petit bijou qui vaut à lui seul l’achat de ce recueil. Sa lecture devrait convaincre les plus sceptiques d’entre vous.

Bien sûr, les autres textes ne sont pas mal non plus. On recommandera avec plaisir La Salamandre de porcelaine (Une princesse s’éprend d’une salamandre de porcelaine magique qui doit la guérir d’une malédiction), L’Ours et la princesse, Les Papillons, La Magie du sable… Inutile de tous les décrire. Orson Scott Card a doté chacun des contes d’assez de tragédies, de personnages, de rires et de talent pour les rendre agréables. Tout juste peut-on en " oublier " certains.

Une bonne pioche

Si ce genre de récits ne vous fait pas peur et si vous appréciez l’auteur, Sonates Frelatées est un recueil qui vous réservera quelques bonnes (voire très bonnes) surprises. Une bonne pioche pour les fans qui s’accompagne d’une préface et d’une postface indispensables pour comprendre le propos de l’auteur et les particularités de chaque nouvelle.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?