- le  

Thermae Romae III à V

Ryoko Sekiguchi (Traducteur), Mari Yamazaki ( Auteur), Wladimir Labaere (Traducteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Japonais
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/11/2012  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Thermae Romae III à V

Mari Yamazaki est issue d’une famille de musiciens et a découvert l’Europe très jeune. Ancienne élève des Beaux-Arts de Florence, elle a passé cependant quelques années à occuper des emplois divers au Japon (reporter, professeur d’Italien, présentatrice TV…). C’est lors d’un concours de Manga qu’elle fait ses débuts. Mariée à un italien - professeur d’université en histoire romaine - Mari Yamazaki semble avoir une excellente connaissance de la culture romaine antique. Grande voyageuse (elle vit entre les Etats-Unis et l’Italie), elle aime mêler les époques et les cultures dans ses histoires, et ses prochains projets continuent, dit-elle, dans cette lignée.

D’abord publié par épisodes dans le mensuel Comic Beam, Thermae Romae connaît dès le premier tome sorti en 2009 un succès immédiat : cinq millions d’exemplaires  vendus, accompagné d'une adaptation cinématographique. En 2010, Thermae Romae reçoit le Grand Prix du Manga et le prix du meilleur court récit aux Osamu Tezuka Awards.
 
Mens sana in corpore sano
 
Nous revoilà plongés au coeur de Rome où, entre conspirations politiques et voyage inattendu au pays des visages plats, l'architecte Lucius Quintus Modestus fait de son mieux pour protéger la santé fragile d'Aelius César, successeur annoncé d'Hadrien. Mais l'histoire réserve des surprises et comme si la vie à Rome n'était pas déjà assez compliquée, Lucius va se retrouver coincé chez les visages plats...
 
Réflexion sur les onsen et les thermes
 
La série Thermae Romae expose avec humour cet étrange lien qui relie les bains japonais (onsen) et les thermes de Rome, tout en gardant une vision politique et sociale de leur construction. Dans ces tomes III à V, la réflexion de l'auteur sur les bains se fait plus grave, et s'intéresse davantage à leur rapport à la société. Loin du décalage humoristique et historique propre à la série, Mari Yamazaki pose le doigt sur un vrai problème de société au Japon, la disparition des bains ayant des conséquences inévitables sur la population et l'activité économique d'une région.

Ces tomes marquent aussi un tournant pour les personnages qui doivent affronter leurs erreurs et leurs émotions avec un avenir devenu imprévisible. Thermae Romae est un manga enrichissant qui nous apprend beaucoup de choses sur l'histoire des thermes et des bains japonais, mais aussi sur notre rapport au monde.
 
Un manga à découvrir absolument entre deux bains chauds !
 

 

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?