- le  

Thirrin Princesse des glaces

Philippe Morgaut (Traducteur), Stuart Hill ( Auteur)
Langue d'origine : Anglais UK
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/04/2006  -  jeunesse
voir l'oeuvre
Commenter

Thirrin Princesse des glaces

Stuart Hill est né à Leicester, dans l’est de l’Angleterre, et y vit encore aujourd’hui. Il a tout d’abord travaillé comme enseignant et comme archéologue mais aujourd’hui il préfère l’imagination à la réalité historique.
Sa vie se partage désormais entre son travail de libraire et son travail d’écrivain. Thirrin, princesse des Glaces est son premier roman et a été couronné par le prix Ottakar du Livre de Jeunesse.

Thirrin, princesse et reine à 14 ans

Thirrin est la fille de Carmin, le roi de Haute-Froidurie, contrée se situant assez au Nord pour que l’hiver s’installe très tôt et empêche tous ses habitants de sortir de Frostmarris la capitale. Ce petit pays, riche en forêt et ressources naturelles, attire les convoitises des régions voisines, notamment de l’empire du Polypont qui décide de l’envahir pour le conquérir.
A sa tête se trouve le redoutable général Bellorum aussi habile au maniement de l’épée qu’en stratégie guerrière. Carmin décide alors d’essayer d’arrêter cet envahisseur aux portes sud du pays mais il se fera tuer en combattant courageusement.
Thirrin, 14 ans, hérite alors du destin de son pays et va tout entreprendre pour le défendre, quitte à se faire des alliés que personne ne soupçonne. De par son éducation parmi les soldats et sa pugnacité, Thirrin a un caractère fort trempé mais n’en reste néanmoins qu’une fille de 14 ans avec ses doutes et ses faiblesses que son ami, Oskan le Sorcier, réussira à pallier de nombreuses fois.

Premier pas dans l’Heroic Fantasy

Ce premier roman est somme toute assez classique dans le style de la Fantasy mais n’en est pas pour autant moins appréciable. Le monde de la Haute-Froidurie et des pays voisins est bien décrit mais se rapproche peut-être trop de ce que nous pouvons connaître.
Les personnages sont sympathiques. Thirrin est l’héroïne parfaite, jeune mais combative, sachant user de diplomatie et de force notamment lorsqu’elle fait fouetter des soldats pour avoir désobéi aux ordres.
Certains alliés qu’elle arrive à se faire sont surprenants comme le Roi des Chênes et le Roi des Houx mais les vampires sont simplissimes dans leur description. Grâce à l’aide des loups garous qu’elle a réussi à convaincre, elle va avoir comme amis des léopards géants auxquels on s’attache assez vite. D’autre part, le personnage de Oskan, son ami sorcier, est très agréable et son caractère, moins manichéen, donne un réel plus à ce roman. Les amours naissantes entre les deux jeunes gens sont mignonnes.
Le côté guerrier de l’histoire est fort bien amené et quand les batailles font rage, on est sur tous les fronts avec Thirrin et ses acolytes même si la fin ne fait aucun doute…
C’est un bon premier roman pour se lancer dans la fantasy, les classiques du genre sont présents comme l’environnement, les personnages très différents, l’héroïne malgré elle.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?