- le  
Tour d'horizon de la rentrée littéraire
Commenter

Tour d'horizon de la rentrée littéraire

En cette rentrée, petit tour d’horizon de l’actualité des éditeurs de l’imaginaire.

L’Atalante

Assez paradoxalement la grosse actualité de l’Atalante en cette rentrée, c’est le lancement de sa collection consacrée à la bande dessinée. Son nom : Flambant Neuf. Une collection dans laquelle on retrouve Serge Lehman en scénariste. Il signe Thomas Lestrange avec Sarah Debove mais aussi La Saison de la coulœuvre avec Jean-Marie Michaux au dessin. Le troisième album de cette nouvelle collection, c’est l’adaptation d’Au Guet de Terry Pratchett.

Côté littérature, la rentrée sera marquée chez l’Atalante par l’arrivée de David Wingrove avec la réédition du premier tome de sa série de fantasy Chung Kuo, qui en comprend huit. En 1999, Florent Massot avait traduit et édité le premier volume sans poursuivre l’aventure, laissant en plan les lecteurs qui avaient apprécié cet univers inspiré de la Chine médiévale. A noter que cet auteur anglais n’est pas tout à fait un inconnu chez nous puisqu’il a novélisé le jeu vidéo Myst publié par J’ai lu à la fin des années 90.

A noter également pour la fin de l’année chez l’Atalante les nouveaux romans de Gilles Servat, Javier Negrete, Pierre Bordage (le premier tome de La Fraternité du Panka) et bien entendu Terry Pratchett (un nouveau tome du Disque Monde).


Le Bélial

Rentrée chargée pour Le Bélial qui publie coup sur coup des livres de Richard Paul Russo, Greg Egan et Lucius Shepard. Que du lourd !

Pour Richard Paul Russo, il s’agit en fait de son roman Le Cimetière des Saints, un space opera qui n’est PAS la suite de La Nef des Fous, l’excellent roman qu’on avait découvert l’année dernière. Cette fois, on suivra l’itinéraire de Cal, un jeune garçon de cinq ans livré à lui-même sur la planète Conrad, à la merci des pillards et autres marchands d’esclaves.

Radieux est un deuxième recueil de nouvelles de Greg Egan après l’excellent Axiomatique qui nous avait permis de redécouvrir cet auteur l’année dernière. Quant à Louisiana Breakdown, il s’agit cette fois d’un roman inédit de Lucius Shepard dans une ambiance très Louisiane et vaudou.

Et puis pour finir l’année, on attendra également avec impatience Mémoires mortes de Catherine Dufour. Voici enfin le recueil de nouvelles qui doit rassembler les petites perles qu’elle a écrites dans différentes revues et anthologies.


Bragelonne


Comme d’habitude, la rentrée de Bragelonne est pléthorique avec en septembre du David Gemmell à foison, entre les rééditions de plusieurs de ses romans et la parution du tome trois de Waylander. On sera curieux surtout de lire le premier tome d’une nouvelle série chez eux : Hordes de Laurent Genefort. Son titre : L'Ascension du serpent. Côté nouvel auteur à surveiller dans la collection Science Fiction, Sean Williams, connu jusqu’ici chez nous essentiellement pour des romans dans l’univers de Star Wars. Il signe en cette rentrée Reconstitué. Et puis à lire pour tous les amoureux du genre : Science-fiction et imaginaires contemporains de Francis Berthelot et Philippe Clermont, un gros essai rassemblant les actes du colloque de Cerisy de l’année dernière.


Calmann-Lévy

La collection Interstice de Calmann-Lévy continue son bonhomme de chemin avec L'Oiseau impossible de Patrick O'Leary, l’histoire de deux frères que la vie a éloignés et que le gouvernement veut absolument réunir. C’est le début pour eux d’une grande aventure qui les conduira vers un ailleurs étonnant. On lira également avec curiosité Les 1001 vies de Billy Milligan de Daniel Keyes. L’auteur du classique Des Fleurs pour Algernon a écrit un roman autour d’un homme ayant des personnalités multiples. Une histoire qui devrait bientôt être adaptée au cinéma. Et puis en octobre, toujours dans la collection Interstice, on trouvera le nouveau roman de Christopher Moore : Un sale boulot.


Denoël, Lunes d’Encre

Chez Lunes d’Encre, l’auteur de cette rentrée s’appelle Jérôme Noirez avec Leçons d’un Monde Fluctuant, un roman étonnant construit autour d’Alice au pays des merveilles. Son héros n’est autre que Lewis Carroll obligé de voyager jusqu’à un continent sauvage et dépravé que l’Angleterre tente de coloniser.

En octobre, l’ambiance sera plus historique avec le nouveau roman de capes et d’épées de Mary Gentle : 1610, l'énigme du cadran solaire. Un pavé de mille pages (en deux tomes) qui nous plonge au XVIIème siècle avec pour héros celui qui a guidé le bras de François Ravaillac pour assassiner Henri IV en plein Paris.


Fleuve Noir

Les amateurs s’en réjouiront ! Le tome sept de L'Empire des étoiles d’Alexis Aubenque sort en octobre... Passons... Sinon en septembre, les amateurs de Conan seront ravis d’avoir à lire un nouveau cycle autour du barbare musclé, rédigé par Lauren Coleman. Mais le gros morceau de la collection sera La Guerre des fleurs de Tad Williams, avec pour héros le chanteur d’un groupe de rock embarqué dans un monde de Fantasy.


Mnémos

Les éditions Mnémos feront dans la continuité d’ici décembre. Au programme, la suite des cycles engagés (Steven Brust avec Les Gardes Phénix, Oliver Johnson avec Les Porteurs de lumière et Garry Kilworth avec Les Rois navigateurs), et les rééditions de Bohème de Mathieu Gaborit et du Lion de Macédoine de David Gemmell.


Les Moutons Electriques

La fin d’année des Moutons se partagera entre les essais et les numéros de Fiction.

Côté essai, la rentrée commencera avec un premier livre sur Heinlein à l’occasion du centenaire de sa naissance : Solutions non satisfaisantes, anatomie de Robert Heinlein, de Ugo Bellagamba et Éric Picholle. Suivront deux volumes de la Bibliothèque Rouge consacrés respectivement à Maigret et James Bond.

Côté revue, le numéro 6 de Fiction est annoncé pour septembre avec au sommaire des auteurs comme Alfred Bester, Michael Coney, Jeffrey Ford, Elizabeth Hand, et Theodore Sturgeon. Et nous aurons du rab de Fiction en novembre avec Les Noëls électriques, un hors série avec cette fois des nouvelles de David Calvo, Fabrice Colin, Hervé Jubert, Catherine Dufour, Mélanie Fazi et Connie Willis.


Octobre

La fin d’année sera tranquille du côté des éditions Octobre avec une seule parution au programme : Bière et champignons, le premier tome du nouveau cycle d’Audrey Françaix intitulé Le Festin d’Ohmelle.


Robert Laffont

Robert Laffont continue de croire en Charles Stross avec la publication du Clan et Cie, et en Edward Whittemore avec Les Murailles de Jéricho. Deux valeurs sûres...


Presses de la Cité

Egalement du lourd pour le deuxième semestre chez Presses de la Cité, avec tout d’abord Collapsium, premier roman de Will McCarthy de pure SF tournant autour du collapsium, « un cristal composé de trous noirs miniatures, utilisé pour constituer l'Anneau collapsial, une structure géante entourant le Soleil ». Tout un programme. Cinquante degrés en dessous de zéro est le deuxième roman de Kim Stanley Robinson dans son cycle de hard science Science in the Capital. Sans oublier, toujours chez cet éditeur, le cinquième tome de La Cité du gouffre d’Alastair Reynolds : La Pluie du siècle.


Et de notre côté...

Et du côté des éditions Actusf, la rentrée sera également chargée. Au programme quatre livres dont deux recueils de nouvelles : Cendres de Thierry Di Rollo (avec quatre nouvelles dont une inédite et deux qui le sont quasiment), et Le Miroir aux Eperluettes de Sylvie Lainé (avec six nouvelles dont Un signe de Setty qui a obtenu le prix Rosny).

Nous vous proposerons également l’anthologie Appel d’Air en réaction à l’élection de Nicolas Sarkozy, avec trente auteurs de SF au sommaire dont Roland C. Wagner, Sylvie Denis, Jean-Marc Ligny, Fabrice Colin, Alain Damasio, Joëlle Wintrebert, Catherine Dufour et bien d’autres.

Et puis nous terminerons avec un Petit guide à trimballer de la Fantasy, l’indispensable pour se promener dans ce genre foisonnant qui tient en ce moment le haut du pavé.

Bonne lecture.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?