- le  

Vampyrrhic

Simon Clark ( Auteur), Mélanie Fazi (Traducteur), Greg Copeland (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Anglais UK
Aux éditions : 
Date de parution : 31/12/2006  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Vampyrrhic

Simon Clark est l'un des auteurs les plus connus du roman d'horreur britannique actuel. Il est l’auteur de quinze romans, dont Nailed Hy the Heart (1995), Darker (1996), Blood Crazy (1996), The Fall (1998), et Darkness Demands (2001, son seul autre roman traduit en français sous le titre La Rançon des Ténèbres).  Son neuvième roman, The Night of the Triffids, est la suite (non traduite en français) du classique de John Wyndham Le Jour des Triffides. Vampyrrhic (1998), est son cinquième roman, et à fait l’objet d’une suite, Vampyrrhic Rites (2003), mettant en scène les survivants du premier épisode. Son dernier roman, Death’s Dominion, vient de paraître en anglais.

Une petite bourgade bien tranquille

Bernice Mochardi vit depuis quelques semaines à l'Hôtel de la Gare, et depuis quelques semaines, elle ne dort pas la nuit, convaincue que quelqu'un marche de long en large dans le couloir devant sa chambre. Il faut dire que pour passer le temps, elle fouille dans une pièce entièrement remplie par les affaires abandonnées par les clients de l'hôtel partis sans payer. Ou du moins, ayant disparu sans payer. Des clients en nombre bien élevé pour une petite bourgade tranquille comme Leppington... David Leppington, jeune docteur en médecine, revient dans la ville fondée par ses ancêtres après plus de vingt ans d'absence. Il veut revoir un vieil oncle, et jeter un oeil sur un cabinet que le médecin local lui propose de reprendre. Les deux jeunes gens ne se doutent pas plus que les autres habitants de la ville qu'une sombre histoire datant de plus de mille ans va bientôt trouver sa conclusion, dans une effusion de sang...

Vous avez demandé du vampire ?

Vampyrrhic
remplit honorablement le cahier des charges de tout récit vampirique. Du sang, de la terreur, du sexe, une petite ville où l'ennui et la mesquinerie sont tellement pesants que pour certains, la mort peut être un changement bienvenu, des jeunes premiers falots -on espère d'ailleurs secrètement qu'ils vont y passer-... Tous les éléments sont en place pour des courses poursuites dans des passages obscurs, des batailles contre un ennemi qui retourne contre vous chaque ami tombé au combat, et une recherche désespérée de n'importe quel arme qui permettrait de sauver l'humanité...

Quelques éléments originaux...

L'auteur donne ici une vision qui ne correspond pas vraiment aux clichés du buveur de sang sans pitié, même si de nombreux éléments classiques sont présents, et l'origine des monstres s'entremêle avec l'histoire des Leppington et de la ville en un tour plus personnel que dans le tout venant de récit vampirique. Le lecteur se prend à espérer un développement radicalement différent de l'habituel, même si les prémices semblent être du genre dont il est difficile de tirer parti sans un talent littéraire exceptionnel. Simon Clark parvient à une ou deux reprises à donner un tour intéressant et inattendu au récit également, mais sans développer ces passages, préférant se rabattre vers un classique affrontement/bain d'hémoglobine. Une fin un peu rapide également et qui déçoit un tantinet, l'auteur nous ayant laissés espérer plus original que cela... Mais un récit qui se laisse lire avec plaisir, faute de révolutionner le genre, et que les amateurs du genre dévoreront avec plaisir.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?