Livre
Photo de Le visage dans l'abîme

Le visage dans l'abîme

Abraham Merritt (Auteur), Robert Silverberg (Préface), Virgil Finlay (Illustrateur interne)
Aux éditions : 
Date de parution : 17/11/23  -  Livre
ISBN : 9782901207214
Commenter

Les Andes. Immense chaîne de montagnes parsemées de trésors incas. Parti en quête de l’un d’entre eux, Graydon y croise soudain la route de la jeune Suarra, qui ne tarde pas à le conduire au cœur d’une contrée secrète. Tisseurs de rêves, dresseurs de créatures venues du fond des âges, les êtres étranges qui l’habitent sont gouvernés par une femme-serpent et prétendent s’être rendu maîtres de la mort. Mais l’aventurier découvre bientôt qu’une lourde menace pèse sur cette race d’immortels, car une ombre s’allonge dans les ténèbres… prête à reprendre forme !

SylvainB   - le 07/02/2024

Abraham Merritt - Le visage dans l'abîme, un livre aux origines de la Fantasy

Aux origines de la Fantasy

Début du XXe siècle, quelque part dans la cordillère des Andes : l’aventurier Nicholas Graydon recherche des trésors inca, en compagnie d’autres hommes avides d’or : Sterrett, Dancre (un français !) et Soames. Il rencontre une femme mystérieuse, Suarra et tous les deux se plaisent, se séduisent. Comme elle semble en savoir beaucoup, les compagnons de Graydon décident d’utiliser leur attirance mutuelle pour accéder aux trésors recherchés. Mais Suarra n’est pas inca et semble avoir des pouvoirs occultes. Elle est originaire d’une vallée étrange nommée Yu-Atlanchi où vit un peuple très ancien. Un lieu où elle retourne, abandonnant Graydon qui, après avoir contemplé le visage dans l’abîme (un dieu très ancien), jure de la retrouver. Et il tiendra parole, quitte à rencontrer des dieux anciens comme la Mère-Serpent et à renoncer à la vie moderne… Par amour !

Un auteur fondateur du genre

Abraham Merritt (1884-1943) est bien oublié de nos jours et c’est dommage car il a enrichi à la fois la science-fiction et la fantasy (Robert Silverberg démontre très bien combien il fut important dans sa préface à cette réédition) en publiant maintes nouvelles dans de nombreux pulps et en écrivant Le gouffre de la Lune ou La nef d’Ishtar. Ce volume rassemble une novella, Le visage dans l’abîme, et un roman intitulé La Mère-Serpent, que Merritt lui-même fusionna quitte à sacrifier des passages rétablis ici. Du bel ouvrage pour des récits parfois un peu vieillis mais qui réussissent toujours à enflammer l’imaginaire d’un lecteur. Grâce à son sens des descriptions, Merritt réussit encore à nous faire frissonner en 2024 : ce n’est pas rien. Bravo aux éditions Callidor pour cette réédition enrichie des illustrations données par un contemporain de Merritt, Virgil Finlay.

Sylvain Bonnet

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?