Adrien Tomas en interview

Commenter

 Adrien Tomas, l'auteur de la Geste du sixième royaume paru chez Mnémos a répondu à quelques questions pour Elbakin. 

Citation:
Comment est née cette aventure de la Geste du Sixième Royaume ? 
Question difficile pour commencer… J’ai commencé à écrire la Geste il y a presque cinq ans, quand j’étais encore étudiant en écologie. Je venais de me lancer dans ma première aventure « réelle », j’avais brusquement déménagé du sud de la France vers la Lorraine. Au début, j’avais sans doute un peu de mal à m’intégrer, à me faire à ma nouvelle vie, et j’ai eu envie de me réfugier dans un autre monde, pas forcément plus facile, mais différent. 
A l’origine, j’ai juste créé une sorte de chronologie, des « tableaux » que j’imaginais, des scènes dans lesquelles tel personnage signait un traité de paix avec les Nains, telle créature émergeait d’une forêt pour retourner le cours d’une guerre… C’était assez vague, mais ça me suffisait. Ensuite j’ai commencé à écrire un peu plus sérieusement, par à-coups, pour me plonger dans une épopée interminable dont je n’avais pas vraiment envie de sortir… Je n’avais toujours pas envie de mener au bout l’histoire, c’était toujours une sorte de refuge. 
Au bout de deux ans, quelque chose a dû changer, j’en ai eu assez et j’ai décidé d’en faire un vrai livre. J’ai vraiment tout mis dans cette histoire, des idées qui me trottaient dans la tête depuis des années, des noms de personnages ou de lieux que j’avais déjà utilisées dans des histoires que je ne finissais jamais quand j’étais plus jeune, des créatures dont j’avais déjà imaginé les mœurs et les codes… J’avais déjà écrit dans le passé, quelques nouvelles, des romans pas toujours très aboutis, mais quand j’ai terminé la Geste, j’ai eu l’impression de tenir quelque chose de différent. Alors j’ai tenté ma chance auprès d’un éditeur.
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?