Brent Weeks en interview

Commenter

 A l'occasion de la parution du premier tome de sa nouvelle trilogie, Le Prisme noir, Bragelonne a posé quelques questions à son auteur, Brent Weeks. 
Il revient donc sur cette nouvelle trilogie, des différences d'avec L'Ange de la Nuit, des changements dans le paysage de la fantasy depuis ses débuts et également ses nouveaux projets. 

Extrait : 

Citation:
Vous êtes un auteur chevronné à présent. Quel regard portez-vous sur la Fantasy moderne ? Avez-vous remarqué une évolution depuis l'époque où vous avez commencé à écrire ? 

J'ai bien peur de n'avoir qu'une vision limitée. Je ne suis publié que depuis trois ans, et avec tout le boulot que me demande l'écriture du prochain livre, j'ai sûrement moins de connaissance du milieu que des gens comme vous, des gens qui travaillent dans l'édition et qui lisent énormément. Durant les trois ou quatre dernières années, j'ai surtout vu de jeunes auteurs quitter l'ombre de leurs prédécesseurs. Dans ma petite niche, Brandon Sanderson, Patrick Rothfuss, Peter V. Brett et Joe Abercrombie sont devenus des chefs de file. Dans les années à venir, de nombreux nouveaux auteurs comme Daniel Abraham et bien d'autres pourraient bien rejoindre ce courant. Et je pense que des auteurs comme Nnedi Okorafor ou Hannu Rajaniemi repoussent sans cesse les frontières de la SF en se demandant ce que l'on peut encore inventer. Puisque George R.R. Martin est toujours aussi bon, et qu'on trouve d'autres étoiles montantes de l'écriture, je crois bien qu'on pourrait atteindre un nouvel âge d'or.


A retrouver l'interview dans son intégralité sur le blog de Bragelonne.
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?