Claude Bolduc primé

Commenter

Claude Bolduc, l'auteur notamment de Prime Time et Histoire d'un soir et autres épouvantes a remporté le Prix d’excellence de la Fondation pour les arts, les lettres et la culture en Outaouais.

Je vous mets le communiqué :

Gatineau, 7 novembre 2009

La Fondation pour les arts, les lettres et la culture en Outaouais (FALCO) a décerné, lors du gala des Culturiades 2009 le 4 novembre, ses prix annuels qui récompensent les artistes et travailleurs culturels de cette région du Québec. L’écrivain gatinois Claude Bolduc, spécialiste de la nouvelle noire et fantastique, a remporté le «Prix d’excellence – IVe Jeux de la francophonie», dans la catégorie individu.

Ce prix est remis en reconnaissance de la contribution notable d’une ou d’un artiste pour l’ensemble de ses réalisations. Son travail artistique doit avoir été reconnu et être respecté pour son excellence par ses pairs sur la scène locale, régionale, nationale ou internationale. Il doit être engagé activement dans le champ d’expertise exercé et avoir pratiqué la majeure partie de sa carrière artistique en Outaouais. À ce titre, la carrière artistique soulignée aura couvert une longue période.

Claude Bolduc a publié près d’une centaine de nouvelles un peu partout dans la francophonie et a été invité à plusieurs reprises à des manifestations touchant la littérature fantastique aussi bien au Québec qu’en Europe. Il a remporté le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois ainsi que le Prix Boréal de la meilleure nouvelle fantastique en 2007, puis le Prix littéraire Le Droit en 2008. Il a aussi publié quelques romans pour le public adolescent. En 2009, il a été président d’honneur d’une journée du Salon du livre de l’Outaouais et invité d’honneur du congrès Boréal de science-fiction et de fantastique. Son oeuvre a également inspiré des artistes de l’Outaouais qui ont produit la Machine du Bonhomme Sept-Heures, un étonnant recueil de récits graphiques qui vient de paraître au Studio Premières Lignes, à Gatineau.
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?