Couvertures Folio SF juin 2011

Commenter

Voici les couvertures et les résumés des prochains titres à paraître en juin 2011 chez Folio SF 

Comme des fantômes de Fabrice Colin 

Que se passe-t-il quand un auteur abandonne ses personnages? Quand l'Alice de Lewis Carroll oublie de fêter ses cent trente ans? Quand Peter Pan entend vous faire payer ses orientations sexuelles? Que se passe-t-il lorsqu'un lecteur est pris au piège d'un cadavre d'histoire, qu'un détective devient fabriquant de spectres ou que la mort d'un poète fait surgir une forêt? 
Expert en fantômes et en fées, docteur ès faux-semblants et machinations troubles, Fabrice Colin possédait sur ces questions – et sur d'autres – des avis très personnels. C'était avant 2005 : avant qu'un incendie accidentel ne mette un terme brutal à ce qu'il appelait lui-même «ma petite carrière d'ombres». Ce recueil de nouvelles se veut hommage autant qu'étude ; s'y dévoile une personnalité tourmentée et complexe dont les textes ici présentés ne sauraient suffire à épuiser pleinement le mystère. Suicide ou disparition? Mythomanie chronique ou soif d'histoires compulsive? La réponse, si elle existe, se trouve à l'intérieur. 
 

Sécheresse de J.G. Ballard 

Cela fait des mois qu’il n’a pas plu sur Mount Royal, pas plus que sur le reste du monde. Les nuages ont déserté le ciel et l’exode vers les côtes a commencé. Ransom hésite encore à quitter sa péniche qui va bientôt s’échouer sur le lac presque asséché. Les tensions qui règnent entre les rares personnes encore présentes laissent présager le pire mais que trouvera-t-il au bord de la mer? Reste-t-il encore un peu d’espoir pour l’humanité? 
Troisième roman de l’auteur, troisième des quatre apocalypses, après Le vent de nulle part qu’il ne souhaitait pas voir rééditer et Le monde englouti, Sécheresse impose J. G. Ballard comme l’un des romanciers les plus importants des XXe et XXIe siècles. 
 

Les Pommes d'Or du Soleil de Ray Bradbury 

Et si un monstre marin répondait à l’appel lancinant d’une corne de brume? Et si se promener seul dans votre ville vous valait des problèmes avec la police? Et si vous receviez la visite de la sorcière d’avril? Et si vous deviez partir demain pour Mars? Et si vous tuiez un homme à mains nues? Et si vous étiez l’inventeur d’une étrange machine volante? Et si vous étiez confronté à un assassin de téléphones et autres télévisions? Et si votre fusée faisait route vers le soleil ? Et si… 

Tout l’art de Ray Bradbury est concentré dans Les pommes d’or du soleil, recueil comprenant vingt-deux nouvelles : autant de perles mêlant la science-fiction, le fantastique et l’absurde, et nous faisant passer du rire aux larmes. 

 

Plus de détails ici
 
Priscilla Duran-Mulas
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?