Forum : Des avis sur Troie de David Gemmel

Commenter

Ca y est , je viens de dévorer en deux jours le dernier volume de Troie du défunt David Gemmel chez Bragelonne .
Je sais qu'il y a eu une polémique autour de l'auteur et de ses qualités littéraires , d'après moi , il s'agit avant tout d'un conteur , de ceux qui ont forgé les mythes à l'oral , comme justement l'Illiade dont les trois volumes de Troie constituent une lecture passionnante .En effet , Gemmel s'attache avant tout à construire des personnages qui voguent sur la Grande Verte (essentiellement la mer Egée , le détroit des Dardanelles avec quelques incursions vers Ithaque) et vont engendrer l'histoire qui s'est transmise à nous par l'entremise du divin Homère .Andromaque ne se bat pas encore pour la vie d'Astyanax contre Pyrrhus , Cassandre ne peut être prise au sérieux parce qu'elle a souffert d'une congestion cérébrale enfant , Achille essaie de correspondre à l'image du héros triomphant que Pelèe lui a fourrée dans le crâne ,Enée se débat entre ses démons qui le poussent à une sauvagerie incontrôlée et ses aspirations à un idéal sans cesse circonvenu par les faits , Hector cherche à échapper à son destin de guerrier ,et enfin Ulysse ne cesse de transformer l'Histoire en marche par ses contes à dormir debout qui métamorphosent l'histoire alors qu'elle est en train de s'accomplir .
Les qualités de Gemmel demeurent intactes malgré le fait que cet opus ait été achevé par son épouse : un sens de l'épique et du tragique omniprésent , une action et une tension dramatique qui ne se relâchent jamais et des personnages attachants et plus profonds qu'il n'aparaît au premier abord .
Mais , pour ce qui me concerne , cette trilogie présente un intérêt qui va au-delà , les amoureux de Homère dont je suis ( j'ai lu l'Illiade & l'Odyssée pour la première fois à 9 ans) trouveront là la première remouture convaincante de l'épopée troyenne , des personnages qui dans la tradition homérique pouvaient paraître caricaturaux y acquièrent une épaisseur et une complexité indéniables (à commencer par Achille , au centre de l'oeuvre de Homère , au point que certains ont pu dire que celle-ci eût dû s'intituler l'Achilléade) , la complexité des liens qu'entretiennent les peuples autour de la Grande Verte y est rendue avec beaucoup de crédibilité , Gemmel s'amuse même à y mêler un corpus biblique avec l'histoire de Moïse, et, tout au long de sa version, l'impression qui domine est que l'on assiste à la naissance et à la construction du mythe .
Des réserves quand même ? Eh bien , à 30 euros le volume , c'est sûr qu'à ce prix , un certain nombre de lecteurs potentiels vot devoir attendre sa réédition chez Milady , et je répète qu'à ce prix , Bragelonne pourrait au moins se fendre d'un signet (non, je ne me suis jamais remis de la fin du C.L.A.).
Hoêl
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?