Forum : Un avis sur L'autoroute sauvage de Julia Verlanger

Commenter

J'ai commencé et fini ce week-end L'autoroute sauvage, de Julia Verlanger, publié sous le pseudo Gilles Thomas. Etant dans ma période post-apo, j'ai beaucoup apprécié l'atmosphère. Je sais que la trilogie a été rééditée chez Bragelonne, pour ma part j'ai acheté le Fleuve Noir Anticipation d'époque, bien jauni comme il faut !

ça coule tout seul, ça se lit bien et vite ! Trop vite !

Raconté du point de vue du solitaire Gérald (pas si solitaire que ça !), on voyage dans une France dévastée par divers fléaux lancés par les hommes bien sûr, dont le plus terrible semble être la peste bleue. A cela se rajoutent toutes sortes de bombes, gaz... Les hommes ont déserté les villes, certains vivent en solitaires, comme le héros, d'autres sont des groupés, communautés où règne le plus souvent la loi du plus fort. Le cannibalisme est devenu courant, car les animaux n'ont pas été épargnés par le désastre et sont très rares.

Le narrateur est un macho, et on a droit à de nombreuses et magnifiques réflexions, du genre "Brave fille". Je suppose que c'était l'effet recherché par Julia Verlanger, tenter de choquer un peu le lecteur (ou la lectrice) sur le dédain dont font preuve certains hommes envers les femmes. Elle nous prouve aussi, à mesure qu'Annie montre ses capacités (autres que sexuelles !) à Gérald, que finalement les femmes sont aussi des êtres capables !

J'ai moins aimé la fin. Mais étant une trilogie, ce n'était pas vraiment une fin.

Enfin tout ça pour dire que j'ai commandé la suite.
Lune
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?