Forum : Un avis sur Vurt de Jeff Noon

Commenter

Pas emballée du tout, j'ai même réussi à ne pas le finir (ce qui est extrêmement rare pour moi). La couv' originale était ce qui m'avait décidé à le lire (ouh... je sais c'est pas bien de ne se fier qu'à une couv') ; en fait j'ai trouvé que c'était très bien écrit et très bien traduit, c'est frais ça donne des claques aux tabous sociaux mais je me suis ennuyée comme c'est pas permis. J'avais l'impression d'une surenchère de situations glauques et pareil, d'avoir déjà rencontré dans d'autres romans certains thèmes mieux traités ailleurs.
Bref, j'ai fermé le livre au bout de 50 pages.

McCorjeag
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?