Jean-Philippe Jaworski et les critiques

Commenter

ansset a écrit:
3°) Enfin, les questiosn piègse : êtes vous satisfait des diverses critiques et chroniques de vos ouvrages ? Ne trouvez vous pas qu'il manque (hormis pour Tolkien) d'études de fond des oeuvres de fantasy ? Un agrégé de littérature ne pourrait-il pas s'y pencher ? Razz


Je pense déjà que critiques et chroniques ne poursuivent pas le même objectif que la recherche littéraire. Une bonne critique, dans un sens, ne doit pas faire l'impasse sur la subjectivité de son auteur, alors qu'une étude de fond doit se montrer plus objective.

Franchement, question critiques, je ne vais pas me plaindre ! Laughing Ou alors, ce serait vraiment cracher dans la soupe !
Est-ce qu'il manque des études de fond des œuvres de fantasy ? Oui, en France, mais je pense que la lacune va être comblée à court ou moyen terme. Bien que ce soit par le biais de Tolkien, on voit des universitaires, par ailleurs spécialistes d'autres domaines, qui se penchent sur le genre (je pense à Isabelle Pantin ou à Vincent Ferré). Anne Besson prend l'ensemble du genre comme objet d'étude. J'ai découvert récemment qu'à Nancy II, des enseignements du cursus de lettres portaient aussi bien sur la littérature jeunesse que sur la fantasy. C'est en train de se développer.

Quant à moi, je ne suis pas un chercheur. Je suis un pillard. Je pioche ce qui me plaît dans les édifices historiques ou littéraires, et je réemploie ces trésors selon ma fantaisie. Les thèses que je pourrais accoucher en suivant cette méthode seraient probablement très farfelues…
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?