L'effet transgénérationnel de la littérature jeunesse

Commenter

Les Echos propose un article sur la littérature jeunesse et le rapprochement entre les générations qu'elle opère. Si Harry Potter est bien évidemment présent,Twilight, Buffy ou encore Uglies de Scott Westerfeld sont également cités. 

Extrait : 

Citation:
La série et les livres "Buffy contre les vampires" à Normale Sup, "Twilight" chez les quadras : avec ses héros sans tabous, en prise avec l'actualité mais dans un monde imaginaire, la littérature ado s'émancipe des frontières de l'âge, analysent des éditeurs et des auteurs. 
Avant "Harry Potter", "on avait la littérature pour enfants et celle pour adultes. La littérature jeunesse était enfermée dans un enclos 9-12 ans", analyse Thierry Laroche, responsable éditorial chez Gallimard jeunesse. 
Les fans du petit sorcier "ont grandi avec lui, il a intéressé leurs parents". Le succès de la saga de J.K. Rowling "montre le côté transgénérationnel" d'une société où "la culture adolescente a pris de plus en plus de place, dans la mode, le cinéma, le langage... et qui est elle-même adolescente", dit-il.
 
Marie Marquez
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?