La BD de science fiction se porte bien !

Commenter

Le Magazine Bo Doï vient de mettre en ligne un article "Science-fiction en BD: quoi de neuf dans le futur?".

Voici le début :

"Intelligence artificielle, changements climatiques, bioéthique, crises énergétiques… La liste des thèmes abordés par la bande dessinée de science-fiction ressemble aujourd’hui à s’y méprendre aux titres du journal de 20 heures. À l’occasion de la sortie du tome 2 de Meteors, de Fred Duval et Philippe Ogaki, nous republions notre article consacré à la science-fiction, paru dans BoDoï 122 version numérique. Avec une question centrale: sommes-nous déjà dans le futur ou les auteurs ne parviennent-ils plus à se projeter dans les prochains siècles ?

Quoi de neuf depuis Valérian de Jean-Claude Mézières et la trilogie Nikopol d’Enki Bilal ? Pas grand-chose, affirmeront les nostalgiques de la science-fiction d’antan. Toutefois, des séries récentes comme le space opera Sillage ou le fascinant Complexe du chimpanzé tendent à prouver le contraire. sf_meteors_singe.jpg«La bande dessinée française de science-fiction se porte bien, affirme Fred Duval, créateur de Carmen McCallum, Travis ou du récent Meteors (Delcourt). Le genre s’est relancé au début des années 90 avec Aquablue de Thierry Cailleteau et Olivier Vatine, et des auteurs de ma génération comme Jean David Morvan. Nous avions le même bagage littéraire, nous nous intéressions aux mêmes problématiques. Quelque chose a germé de cette émulation.» De son côté, Jean-Michel Ponzio, dessinateur du Complexe du chimpanzé (Dargaud) et de Genetiks (Futuropolis) - scénarisés par Richard Marazano - , trouve que la SF contemporaine a perdu de son intérêt. «Elle reste un genre underground, qui fait peur. L’heure est plus à l’humour et à la fantasy.»"

Tout l'article.
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?