Le futur de l'armée en 2020

Commenter

Libé a mis en ligne ce matin un article sur «Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale». Il doit définir la politique stratégique de la France d'ici 2020.

"La nouvelle priorité sera «la connaissance et l’anticipation» des crises, c’est-à-dire les capacités de renseignement. La France se dotera ainsi de satellites espions «plus performants». Les services de renseignement seront réorganisés et un poste de «coordinateur du renseignement» sera créé à l’Élysée et confié à une personnalité civile.

La doctrine de dissuasion nucléaire est réaffirmée, avec une légère réduction du nombre de têtes (moins de 300), comme l’avait indiqué Nicolas Sarkozy, le 21 mars à Cherbourg. En matière de «protection», des lacunes ont été constatées face à des attaques terroristes nucléaires ou biologiques et des mesures, impliquant également le ministère de la Santé, seront prises pour accroître la «résilience» du pays. Sur le plan des interventions extérieures, la France concentra ses efforts sur un «axe géographique prioritaire, de la Méditerranée à l’Océan indien». Cela se traduira par des «allégements» de la présence militaire en Afrique et en outre-mer."

Tout l'article
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?