Parution : Prospective et science-fiction

Commenter


Prospective et science-fiction de Thomas Michaud sera publié chez L'Harmattan le 28 février. En janvier il a publié La stratégie comme discours - La science-fiction dans les centres de recherche et développement, toujours chez l'Harmattan.

Prospective et science-fiction de Thomas Michaud
La science-fiction est souvent utilisée pour décrire le futur. Elle participe à la création de la prospective depuis de nombreuses années, principalement dans les pays de l'Empire nucléaire, qui développent un imaginaire planificateur assurant le déploiement de projets technologiques très ambitieux diffusés par la suite sur toute la planète. La science-fiction devient de plus en plus importante dans la réflexion stratégique et mobilise de plus en plus d'acteurs chargés de l'intégrer correctement dans le discours des entreprises.

Le sommaire :
- LA GOUVERNANCE GLOBALE ET L'EMPIRE NUCLEAIRE
* Le globalisme
* L'empire nucléaire
* La dépollution des océans

- L'IDEOLOGIE TECHNOPOLITIQUE ET LA SCIENCE-FICTION
* Deux exemples de sagas de la science-fiction

- SCIENCE-FICTION ET PROSPECTIVE
* Contrecultures et innovation
* L'ambivalence des représentations du virtuel dans la science-fiction
* La prospective agricole dans la science-fiction française

- LA DIMENSION PROPHETIQUE DE LA SCIENCE-FICTION
* Le débat sur la fonction innovante de la science-fiction

L'auteur :
Thomas Michaud est docteur en sciences de gestion et MBA en management du CNAM (IIM-LIPSOR). Il a déjà publié plusieurs livres sur les liens entre la science-fiction et l'innovation.




La stratégie comme discours - La science-fiction dans les centres de recherche et développement de Thomas Michaud

Le résumé :
La science-fiction est utilisée dans les centres de recherche et développement (R&D) depuis plusieurs années, pour anticiper des innovations technologiques, mais aussi pour définir des stratégies et diriger les projets.
Ce livre est le prolongement d'une thèse en sciences de gestion dans laquelle Thomas Michaud étudia l'influence de la science-fiction dans les projets de réalité virtuelle des Orange Labs entre 2004 et 2007. Cette thèse constitue une sociologie des laboratoires et montre de quelle manière la science-fiction est utilisée par les ingénieurs. L'auteur a interviewé de nombreux acteurs de l'innovation dans le domaine de la réalité virtuelle.
Ce livre propose une réflexion sur les moyens mis en oeuvre pour filtrer la science-fiction dans le but d'insérer son discours prospectif dans les stratégies de l'entreprise.

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?