Parution VO : Vortex de Robert Charles Wilson

Commenter

On en avait déjà parlé à l'occasion de l'annonce de l'achat des droits par Denoël, Vortex de Robert Charles Wilson vient de paraître en anglais le 5 juillet dernier.

Au programme 335 pages et ce résumé :

"Vortex tells the story of Turk Findley, the protagonist introduced in Axis, who is transported ten thousand years into the future by the mysterious entities called “the Hypotheticals.” In this future humanity exists on a chain of planets connected by Hypothetical gateways; but Earth itself is a dying world, effectively quarantined.

Turk and his young friend Isaac Dvali are taken up by a community of fanatics who use them to enable a passage to the dying Earth, where they believe a prophecy of human/Hypothetical contact will be fulfilled. The prophecy is only partly true, however, and Turk must unravel the truth about the nature and purpose of the Hypotheticals before they carry him on a journey through warped time to the end of the universe itself."

Voici ce qu'il en disait dans cette interview au Cafard Cosmique :

"Axis nous semble plus mature, presque plus triste que vos textes précédents (vous n’apprécierez sans doute pas ce qualificatif). Vous vous concentrez intégralement sur vos personnages et sur leurs échecs. Au final, on a l’impression que vous vous êtes débarrassé de la quincaillerie SF dans Spin. On vous sent plus libre, du coup.
Robert Charles Wilson : Je voulais que chacun des trois livres — Spin, Axis, Vortex — possède sa propre saveur. Dans Spin, l’échelle temporelle s’étire énormément, ce qui n’est pas le cas dans Axis, où les événements se déroulent sur quelques semaines. Vortex repart sur une perspective temporelle assez vaste, mais d’une façon que j’espère inattendue. Je considère ces trois romans comme une sorte de séquence, un triptyque. Pas une trilogie au sens habituel du terme, une seule histoire racontée en trois volumes."

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?