Science-fiction et Fantasy : Les gagnants des prix Campbell et Sturgeon, une opération Une Heure-Lumière, Nicolas Texier..

Commenter

Campbell et Sturgeon Awards

Alors, qui a bien pu remporter les Campbell et Sturgeon Awards cette année ?
Sam J. Miller remporte le Campbell Memorial Award avec Blackfish City, aux éditions Ecco. Le prix récompense chaque année les meilleurs titres Science-Fiction sortis l’année précédente.

Il a été traduit chez Albin Michel et se nomme La cité de l’orque.

22ème siècle. Les bouleversements climatiques ont englouti une bonne partie des zones côtières. New York est tombé; les États-Unis ont suivi. Au large de pays plongés dans le chaos, ou en voie de désertification, de nombreuses cités flottantes ont vu le jour. Régies par des actionnaires, elles abritent des millions de réfugiés. C'est sur Qaanaaq, l'une de ces immenses plateformes surpeuplées, qu'arrive un jour, par bateau, une étrange guerrière inuit. Elle est accompagnée d'un ours polaire et suivie, en mer, par une orque. Qui est-elle ? Est-elle venue ici pour se venger ? Sauver un être qui lui serait cher ?

Annalee Newitz remporte le Theodore Sturgeon Memorial Award avec Esat St. Louis, aux éditions Slate.com 12/18. Le prix récompense la meilleure nouvelle de 2018.

Opération Une Heure-Lumière

Le 5 septembre, le Bélial' relance l'opération Une Heure-Lumière : pour deux titres (papier) de la collection achetés, le hors-série 2019 vous sera offert (dans les librairies participantes ou sur belial.fr).
Au programme de ce hors-série : une introduction d'Olivier Girard, le catalogue de la collection, et une superbe novelette de Ian R. MacLeod (trad. Michelle Charrier) située dans l'univers de “Poumon vert” : “Isabel des feuilles mortes”… La couverture est signée Aurélien Police.

Nicolas Texier

À l’occasion du festival des Imaginales à Epinal, la Librairie Mollat a rencontré Nicolas Texier autour de son ouvrage « Monts et merveilles. Volume 2, Opération Jabberwock » aux éditions Les moutons électriques.


Les portes Célestes T2 de Jean-Michel Ré

Voici la couverture du dernier roman de Jean-Michel Ré : Les Portes Célestes.

Attaqué par des clones de combat non identifiés, l’Empire s’enfonce lentement dans le chaos. Des mégapoles entières ont été dévastées par des explosions nucléaires et les troupes impériales échouent à rétablir l’ordre.
Alors que l’Empereur convoque toute la noblesse pour confondre l’instigateur de ces attaques concertées, maître Kobayashi se réveille sur une planète paisible où l’a emmené l’Enfant, cet énigmatique messie qui n’a encore livré aucun de ses secrets. Dans ce havre de paix, Kobayashi va devoir poursuivre sa formation spirituelle et guerrière, non pas pour mettre un terme au chaos qui embrase l’Empire, mais pour mener l’Humanité sur la Voie.
L’Enfant – qui a tiré les leçons du passé et a vu l’avenir – l’a prévenu : l’Empire est perdu, il l’a toujours été. Et une autre bataille approche, autrement plus importante…

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?