Une interview d'Ugo Bellagamba sur Tancrède

Commenter

Ugo Bellagamba est en interview sur le forum d' Imagin'Aix à propos de son roman Tancrède. C'est ici.

Voici deux extraits :

* Pourquoi ne pas avoir mis en avant les raisons du changement de religion de Tancrède, et ce qui a su le toucher dans l'Islam ?
Ugo Bellagamba : C'était très difficile, et sans doute hors de portée dans le cadre d'un simple roman. Mais, pourtant, j'estime l'avoir fait, en partie. Ce que Tancrède apprécie dans l'Islam, c'est sa diversité, sa richesse, à partir de laquelle il tente de bâtir une unité fructueuse, qui pointe vers un avenir meilleur, et qui ne soit pas aussi dogmatique que celle de la Chrétienté du XIème siècle, consécutive à la réforme grégorienne. Mais, si vous lisez attentivement, vous vous rendrez compte que le changement de foi ne touche pas à la motivation essentielle de Tancrède : il continue à se considérer comme un humble serviteur de Dieu.

* As-tu d'autres projets, collaboratifs ou pas, de romans ou d'analyses d'auteurs comme pour Solutions non satisfaisantes ?
Ugo Bellagamba : Il y aura un passionnant volume de la Bibliothèque des Miroirs (éd. Moutons Electriques) sur les "Uchronies", en coécriture avec André-François Ruaud. Mais, bien que le plan en ait été établi, il a été repoussé sine die, à ma demande, en raison d'obligations universitaires plus pregnantes. Toutefois, j'ai hâte de m'y replonger et, à travers mes articles et mes interventions en colloque, je ne suis jamais très loin de l'utopie et de l'uchronie ; ma réflexion sur le sujet ne cesse donc d'avancer, ce qui rejaillira dans cet essai à venir.
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?