Une interview d'Ugo Bellagamba sur son uchronie Niçoise

Commenter

Je viens de trouver au hasard du net une interview d'Ugo Bellagamba à propos de l'Uchronie qu'il a écrit sur Nice : La 8e Colline de Rome Cimiez : Quand Nice était romaine, et parue en juin dernier.

Voici le résumé du livre...
Au début du IIIe siècle, Nice est divisée en deux avec Nikaïa, l’ancien comptoir grec sur le littoral, et Cemenelum, la capitale des Alpes Maritimae encore au faîte de son rayonnement. L'édification d'un 3e complexe thermal s'accompagne d'une intense activité commercialedans la cité. Esclaves, marchands, soldats, gens du peuple et riches patriciens, s'y côtoient des thermes au forum, en passant par les temples et les lupanars. Alors, remontez le temps et laissez-vous guider par ce formidable roman de Ugo Bellagamba (Grand prix de l’Imaginaire 2008) qui vous plongera dans l’ambiance romaine du Sud-Est de la Gaule, tout en vous documentant sur les recherches scientifiques en cours sur le site grâce au Dossier Science de Monique Jannet.


Et un extrait de l'interview :

"Si vous êtes professeur d'Histoire du Droit, vos écris touchent surtout l'univers SF. Est-ce si différent de faire revivre Nice à l'époque antique que de créer des mondes imaginaires ou des uchronies ?
U.B. : En réalité, non. Imaginer des civilisations futures, voire des sociétés alternatives à partir d'un point de divergence historique (ce qui est le principe de l'uchronie), n'est guère différent que de reconstituer, avec minutie, une cité antique et ses différentes activités sociales ou politiques. L'important, pour l'auteur, est d'insuffler de la vie à son récit, sans perdre de vue la cohérence interne du monde qu'il décrit. Lorsque j'enseigne l'histoire du droit, je m'efforce de montrer à mes étudiants que le passé n'est pas seulement un réservoir d'institutions, de déclarations, de guerres et de traités. C'est aussi et avant tout l'héritage d'hommes et de femmes qui se sont battus, ont souffert, pour défendre leurs idées ou leur mode de vie. D'où l'importance des personnages dans la fiction, comme je l'évoquais plus haut. "



(et sinon, on recommandera très fortement l'autre uchronie d'Ugo Bellagamba Tancrède, paru aux Moutons Electriques)
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?