Une interview de Jean-Claude Marguerite

Commenter

Et il y a une mini interview sur cette page dans laquelle Jean-Claude Marguerite parle du livre :

"Comment présenteriez-vous Le Vaisseau ardent, sans trop en révéler cependant ?
Jean-Claude Marguerite : Le Vaisseau ardent est une chasse au trésor, un jeu de piste à base d’énigmes, de défis et d’aventures. Chacun des protagonistes défend sa propre conception du mot trésor, et celle-ci évolue au fil des pages… Comment trouver un trésor sans s’interroger sur sa véritable nature ? Ou se soustraire à son emprise ?
Anton a dix ans et rêve de devenir un pirate ; l’historien qu’il rencontre rêvait de révéler que le plus fameux pirate de tous les temps a réussi à échapper à l’Histoire. Leur complicité reste houleuse : comment croire l’autre ? Ce qui les rapproche les divise, au point d’éloigner l’enfant de sa quête. Anton devra attendre d’être devenu le « commandant Petrack », un sceptique qui ne s’est jamais résolu à écarter définitivement l’hypothèse du « Et si c’était vrai ? », pour réaliser qu’il détient depuis l’enfance toutes les pièces du puzzle… Mais ce cartésien méthodique se trouve contraint d’aller jusqu’au bout de ses doutes, car l’image recomposée est celle du Vaisseau ardent, qui remet tout en cause et repose la question du vrai trésor. Le Vaisseau ardent est-il une légende, un mythe oublié, voire un mythe fondateur ?"
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?