Une interview de l'éditrice de George R.R.Martin

Commenter

Elbakin.net a traduit une interview de l'éditrice de George R.R.Martin.

C'est ici. Elle parle notamment de la suite.

"Vous parlez du temps dont George a eu besoin pour écrire ce livre, et des difficultés que lui a donné cette histoire complexe. Pensez-vous qu’il aura le même genre de problèmes avec The Winds of Winter ? Ou s’est-il remis sur les rails de son histoire ?
Anne Groell : Oh, vous n’imaginez pas comme je suis pleine d’espoir ! Comme George lui-même est plein d’espoir, je pense. Je crois vraiment que ça va être plus facile à partir de maintenant, et je pense que George est d’accord, mais chaque livre a son propre rythme et ses propres difficultés. Et je sais que nous les fans voulons les livres le plus vite possible, mais je pense aussi que suffisamment d’entre nous veulent des livres de bonnes qualité pour que nous soyons capables d’attendre le temps qu’il faut pour qu’ils arrivent. En fait, j’ai fait un petit calcul pour Dance : j’ai pris le nombre de mots dans le roman, et l’ai divisé par 5, pour les 5 ans qu’il a fallu pour les écrire. J’ai trouvé que George écrivait environ 83 000 mots par an, ce qui est très respectable et n’a aucune raison d’être l’objet de critiques. Ces livres sont longs et complexes, et il faut du temps pour les construire. Peut-il écrire le prochain en un an ? Probablement pas. Mais en deux ans ? Ca reste mon vœu le plus cher, et celui de George aussi je pense ! "
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?