Une interview de Xavier Mauméjean

Commenter

Xavier Mauméjean est en interview sur le site Uchronies. Une longue interview à l'occasion de la sortie prochaine de Rosée de Feu.

Je vous mets la première question.

Citation:
BC: Xavier, bonjour, plutôt qu'une énième présentation je voudrais revenir avec toi sur un aspect de ta carrière d'écrivain. On tombe souvent en lisant tes romans sur des personnages hors normes, chaque roman évoluant par rapport au précédent avec son propre style, sa propre réalité intrinsèque : comment fais-tu à chaque fois pour t'approprier une réalité historique et réussir à nous présenter celle-ci sans que cela fasse catalogue de connaissances ?

Xavier Mauméjean : Bonjour Bertrand. Je te remercie de relever cette spécificité. Effectivement, chaque projet suppose un angle d’approche particulier. L’époque visitée le réclame, ainsi que la psychologie des personnages. Par exemple, La Vénus anatomique se présente comme le journal d’un homme éclairé du XVIIIe siècle, il ne peut donc être écrit comme Car je suis légion se déroulant dans la Babylone antique.

J’aime bien dire que je procède à la façon d’un peintre. Il me vient tout d’abord une idée que je mets à l’épreuve, pour voir si elle tient le coup. Dans un premier temps, je ne me soucie pas de la précision du contexte. Je réfléchis à l’intrigue et aux personnages. Il s’agit là d’esquisses. Puis je me documente, essentiellement par les livres, et je constitue des banques d’éléments (lieux, dates, nourritures, vêtements…) tout en continuant à travailler la narration qui se précise. Disons qu’il s’agit d’un premier trait sur la toile. Après quoi je crée autant de fichiers qu’il y aura de chapitres dans lesquels je répartis mes données, et enfin je rédige.

____________
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?