Comme un automate dément... Laurent Queyssi

Les éditions Actusf, ce sont aussi des livres et des auteurs. Présentations.

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Nathalie

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Comme un automate dément... Laurent Queyssi

Message par marie.m » jeu. janv. 05, 2012 11:25 am

Les éditions Actusf sont fières de vous présenter leur prochain livre, un recueil de huit nouvelles de Laurent Queyssi intitulé Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps.

Le livre sort le 9 février prochain dans toutes les bonnes librairies !
Il bénéficiera également d'une sortie conjointe en numérique.

Mais vous pouvez le précommander dès à présent, pour le recevoir le jour de sa sortie (enfin un peu après) dédicacé ! Direction notre site...

Nombre de pages : 248
ISBN : 978-2-917689-31-8
Prix de vente : 12 €

D'ailleurs, on en profite pour vous annoncer qu'une soirée de lancement aura lieu à Paris le vendredi 10 février, à partir de 19 h.
Lieu : Habibi, 44, rue Traversière, 75012 Paris
(pas loin de la ligne 1 qui vous emmènera ou vous ramènera de la dédicace Stephen Baxter et Manchu aux Champs Elysée)


Image
(Couverture : Greg VEZON)

À Hollywood, un scénariste de série télévisée affronte un de ses collègues en duel. L’enjeu : la suite de leur histoire. L’arme choisie : une borne d’arcade de Pac-man.

Dans la banlieue infinie d’Alex et Marc, tout le monde est affilié à une marque et le gigantesque centre commercial représente la source de toute vie. Seule solution pour des ados privés du futur promis, trouver une drogue synthétisant le sense of wonder.

Sugarmaim, le groupe mythique des années 1990, se reforme sur fond de conspiration extraterrestre. Quel rapport entre le rock’n'roll et les civilisations galactiques qui nous observent ?

Auteur de plusieurs romans, essais et bandes dessinées, Laurent Queyssi signe ici son premier recueil de nouvelles, huit récits qui sont autant de visions obliques et décalées des mondes qui nous entourent.


Sommaire :
Portrait en découpe sur écran (Préface de Xavier Mauméjean)
Sense of wonder 2.0
Fuck City
Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps (INÉDITE)
La scène coupée (Fantômas, 1963)
707 Hacienda Way (Co-écrit avec Ugo Bellagamba)
Rebecca est revenue
Planet of Sound (co-écrit avec Jim Dedieu)
Nuit noire, sol froid

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. janv. 05, 2012 11:46 am

Eh bien, n'oubliez pas de m'en préparer un que je prendrai au Habibi.... 8)
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mer. janv. 11, 2012 5:12 pm

A lire, l'interview de Laurent Queyssi sur son recueil.

Sur Actusf bien sûr.
Actusf : Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps semble avoir plein d’influences, la musique, la SF mais aussi l’univers des séries télés, de la musique etc. Est-ce qu’on peut dire que tes influences sont multiples ?

Laurent Queyssi : On peut le dire.

Il y a quelques mois, lors des Rencontres Chaland à Nérac, lorsqu’on a demandé lors d’un débat à Serge Clerc ce qu’Yves Chaland écoutait comme musique, il a expliqué que Chaland n’en écoutait guère, que ça ne l’intéressait pas. Toute son énergie était focalisée sur la bande dessinée. C’était son obsession.
Je ne suis pas comme ça. Je me passionne autant pour la musique que pour la littérature par exemple. Les deux influencent autant mon travail tant elles m’infusent. La musique, par exemple, ne m’offre pas des solutions de rythme, mais m’imprègne de façon plus globale. Elle me fournit des émotions, un certain état d’esprit, elle irrigue de la vie. Je lis énormément de livres sur la musique : biographie d’artistes ou histoires de mouvements.
En revanche, je « consomme » sans doute plus le cinéma et les séries télé comme un spectateur que comme un acteur. Ça m’intéresse également, mais je me sens plus distant, même si ça influence aussi probablement mon travail. Là aussi, comme pour beaucoup de choses, c’est l’envers du décor qui me fascine, les coulisses, le sale, l’improvisation et parfois le sordide derrière les paillettes. Ce que coûte la machine à rêves…

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mar. janv. 31, 2012 10:34 am

Ah la joie de l'auteur découvrant ses exemplaires... :-)

Laurent Queyssi, sa caméra et le recueil...
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mar. févr. 07, 2012 2:10 pm

Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps présenté dans l'émission + ou - Geek. C'est à partir de 45'30.

La vidéo

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » jeu. févr. 09, 2012 10:27 pm

Vous pouvez dès à présent télécharger la version numérique de Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps pour la somme de 4.99 €.

Voir sur notre site.

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » jeu. févr. 16, 2012 3:10 pm

Le recueil est coup de coeur la Fnac Boulogne :
"Etonnant petit recueil de nouvelles de SF plein d'imagination et de bonnes idées. Idéal pour s'évader en douceur au fil du quotidien et vous plonger dans un monde pas si éloigné de celui que nous connaissons."

Et l'avis de Nicolas Soffray de la Yozone :
"(...) il est très agréable de disposer enfin des nouvelles de Laurent Queyssi en un même volume. Le mieux sera de le savourer lentement, de laisser reposer chaque nouvelle avant, certainement d’y revenir."

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » lun. mars 05, 2012 12:21 pm

Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps dans le journal Sud-Ouest :

Image

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mer. mars 07, 2012 2:21 pm

L'avis de khebes :
Bref tout au long de cette lecture on se surprend à vouloir rester encore un peu plus longtemps mais la fin arrive bien trop vite. Un bonheur de 248 pages que les éditions ActuSF nous offrent. Maintenant j’attends la suite des évènements, voir si la réalité rejoint mes souhaits.

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » lun. mars 12, 2012 11:47 am

Laurent Queyssi est en interview sur le blog du Bélial'. Une interview signée Philippe Boulier.

Extrait :
Tu as publié relativement peu de nouvelles à ce jour, en moyenne une par an. Manque de temps, d’envie, de débouchés ?
Surtout par manque de temps. J’ai un carnet rempli d’idée de nouvelles idiotes, mais à qui il manque parfois le fond de sauce. Ce n’est donc pas l’envie qui me manque, ni les débouchés d’ailleurs (étrangement, je n’ai jamais eu de mal à placer mes textes). Mais, mine de rien, écrire une nouvelle demande beaucoup de temps. C’est aussi très satisfaisant d’en écrire parce qu’on finit véritablement une histoire sans y passer trois ou quatre mois comme sur un roman, mais l’investissement n’est pas très différent d’un texte long. Et lorsqu’on se lance dans l’écriture d’une nouvelle, on sait que ça va nous bouffer la vie pendant une, deux ou trois semaines… Mais parvenir à un texte achevé est toujours un grand moment.

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mer. mars 21, 2012 10:33 am

L'avis de Vinze :
Pour conclure, en évitant de faire trop long, j'ai adoré ce recueil. Même s'il ne faut pas s'attendre à retrouver la même chose d'une nouvelle à l'autre (mais on peut considérer l'hétérogénéité comme un point positif puisque ça permet aussi de varier les plaisirs).

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » mer. mars 21, 2012 10:44 pm

marie.m a écrit :L'avis de Vinze :
Pour conclure, en évitant de faire trop long, j'ai adoré ce recueil. Même s'il ne faut pas s'attendre à retrouver la même chose d'une nouvelle à l'autre (mais on peut considérer l'hétérogénéité comme un point positif puisque ça permet aussi de varier les plaisirs).
L'hétérogénéité est clairement de mise , c'est à la fois une des qualités et un des défauts du recueil pour ma pomme .
Qualité pour la variété des situations et des points-de-vue , défaut pour un "recueil" et pour le fait que , vu le ratissage temporel , tous les textes n'ont pas la même maturité et donc la même qualité . Oui , oui , je sais , c'est peut-être l'objectif , mais , dans ce cas , il me semble qu'il vaut mieux établir une progression des balbutiements vers la maturité plutôt que l'inverse .
Bon , ce n'est que mon avis , je suis conscient également que , si on n'accroche pas le lecteur dès le départ , il aura moins envie de poursuivre .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » jeu. mars 22, 2012 2:26 pm

L'avis de Georges Bormand de Phénix Web :
Pas de révélation stupéfiante, merveilleuse, juste des réflexions intéressantes, et, sans prétendre conclure, sur ces thèmes qui sont encore loin d’être épuisés.

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » lun. mars 26, 2012 1:38 pm

Le recueil de Laurent Queyssi est coup de coeur de la Fnac Saint-Lazare :

"Recueil de huit nouvelles où il y est question dans le désordre, de Fantômas, de Phlip K. Dick, de Pac-man, d'univers parallèle, de drogues, de musique, d'extraterrestre, ... Huit petites merveilles à lire sans modération !"

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mar. avr. 10, 2012 1:47 pm

Laurent Kloetzer a lu le recueil de Laurent Queyssi :
J'ai lu avec un certain plaisir le recueil Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi (...) J'ai particulièrement noté deux textes : Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps (...) punchy et amusant [et] Planet of sound.

Répondre

Retourner vers « Les éditions Actusf »