La Volte débarque sur le Forum Actusf !

Du 24 au 26 mars, Actusf invite La Volte sur le forum pour répondre à toutes vos questions.

Modérateurs : Charlotte, Eric, jerome

Verrouillé
Avatar du membre
Thomas Geha
Messages : 692
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 10:15 am
Localisation : Rennes
Contact :

Message par Thomas Geha » jeu. mars 25, 2010 3:01 pm

gutboy a écrit :
Nometon a écrit : Hélas, nous n'avons pas mis de mouches intelligentes et rapporteuses à l'intérieur des galettes. Ce serait intéressant d'avoir des retours à ce sujet, sur le fil.
Le CD de Hint dans La Cité Nymphale m'a mis une claque monumentale.
Presque pareil, sauf que j'avais rencontré Stéphane à Rennes pour la sortie de Chromozone et qu'il m'avait parlé de Hint. A l'époque 100% White Puzzle était introuvable, mais avec de l'acharnement, je l'ai trouvé :-) et j'adore aussi. J'ai acheté récemment leur collaboration avec Ez3kiel, excellente.

Sinon, tant que je suis là, bravo aux Voltés, continuez à sortir de bons livres :-)

Avatar du membre
Gaëtan
Messages : 77
Enregistré le : mer. avr. 15, 2009 9:30 am

Message par Gaëtan » jeu. mars 25, 2010 3:21 pm

Salut les voltés et merci pour les réponses.
Nometon a écrit :
gutboy a écrit :J'ai peut être manqué un épisode mais je ne connais pas le nom des auteurs retenus pour cette anthologie. L'info est disponible quelque part?
Certains textes sont encore en phase d'échange éditeur/auteur et de réécriture. Mais dès qu'Olivier Gainon aura arrêté son sommaire définitif, la liste des titres des nouvelles et celle de leur auteur seront communiquées. Courant avril, je pense.
D'ailleurs, y a t-il une date de sortie déjà prévue pour l'anthologie? Mathias Echenay parlait de 2010. Pas de date plus précise?

Pascal
Messages : 739
Enregistré le : lun. oct. 16, 2006 9:54 am

Message par Pascal » jeu. mars 25, 2010 3:37 pm

CorBillArt a écrit :Mais voilà, il faut savoir s'adapter aux contraintes et ça reste toujours un exercice enrichissant ! (n'est-ce pas Pascal ^^)
Ma pauvre, ma pauvre, ma pauvre !!! :wink:

Avatar du membre
jlavadou
Messages : 2284
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:40 am
Localisation : La Garenne Colombes
Contact :

Message par jlavadou » jeu. mars 25, 2010 3:57 pm

Bonjour,

désolé si la question a déjà été abordée plus ou moins directement, j'ai tout lu mais j'ai une mémoire de moineau :)

La Volte semble plus ou moins se positionner aux limites des genres, même si a priori la SF est majoritaire. Il me semble même que Le Livre des blagues n'est pas de l'imaginaire (mais je me trompe peut-être, je ne l'ai pas lu et n'ai eu que des échos).

Ma question est : est-ce que l'ingrédient "imaginaire" est indispensable malgré tout pour être publié chez La Volte sauf rare exception, ou bien vous publiez ce qui vous plaît et peu importe le genre ? Recevez-vous d'ailleurs des manuscrits qui n'ont rien à voir avec l'imaginaire ?

Autre question : est-ce que, en tant que petite structure, un GPI a un impact important sur les ventes, la notoriété, etc. ?

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » jeu. mars 25, 2010 3:58 pm

M'enfin Jérôme ! Suis un peu, bordel ! Page 1, ils ont dit qu'ils étaient branchés métaphysique.

Avatar du membre
Le_navire
Messages : 2341
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 4:15 pm
Localisation : Au milieu.

Message par Le_navire » jeu. mars 25, 2010 4:08 pm

Eric a écrit :M'enfin Jérôme ! Suis un peu, bordel ! Page 1, ils ont dit qu'ils étaient branchés métaphysique.
Toi ! Oh, là là, toi ! :lol:
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Message par rmd » jeu. mars 25, 2010 4:11 pm

A propos du livre des blagues, sa lecture m'a laissé franchement sceptique. Est-ce que vous pouvez en dire plus ? que fait-il à la volte ? Pourquoi avez-vous flashé dessus ?
Après des années de cérémonie du Thé, il n’y a rien de meilleur que de vomir de la Bière.

Tatayet
Messages : 5
Enregistré le : lun. déc. 31, 2007 2:28 pm

Message par Tatayet » jeu. mars 25, 2010 4:13 pm

Bonjour bonjour,

J'interviens, en tant que stagiaire et voltée de la première génération :wink: sur ce qui, à mes yeux, fait de La Volte une maison attachante et différente : de la bière, de la sueur, et peu de larmes.

De la bière, parce que La Volte est avant toute chose un tissu, sans cesse enrichi et renouvelé, de talents, de rencontres, de discussions animées et de brainstormings sur le pouce, arrimés et animés autour de son pillier, Mister Echenay, qui a su garder le cap ces 7 années. Chapeau bas.

De la sueur, parce que tout n'a pas toujours été facile, et que pour la parution du premier Noon par exemple, il y a eu des traversées de Paris épiques, sacs de 30 kg de services de presse au dos, pour aller à la rencontre des libraires, des journalistes...et que c'est une audace que seul une belle équipe de branques dopés à l'enthousiasme pouvaient réaliser...alors, amateurisme ou vraie folie, je cite encore Mat, peut importe ce que l'on dit, seul importe ce que l'on fait. Voilà ce qui, à mon sens, fait l'esprit des voltés.

Peu de larmes, donc, des coups de gueules, des coups de coeur, des coups de pied au cul (oui, Alain, c'est à toi que je cause:) ), bref, une émulation où le mot d'ordre damasiesque serait "change l'ordre du monde plutôt que tes désirs".

Longue vie à La Volte !

math
Messages : 22
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 12:09 pm
Localisation : la Volte

Livre des blagues

Message par math » jeu. mars 25, 2010 4:29 pm

rmd a écrit :A propos du livre des blagues, sa lecture m'a laissé franchement sceptique. Est-ce que vous pouvez en dire plus ? que fait-il à la volte ? Pourquoi avez-vous flashé dessus ?


Quoi ? Mais je le trouve incroyable ce livre, c'est un bijou, je n'ai jamais rien lu de tel. Cela me paraît bien que nos livres ne laissent pas indifférent, je voudrais que soit l'on adore soit on déteste (soit on ne rentre pas dedans comme on dit).

Et oui, il peut y avoir des romans qui ne relèvent pas de la sf, ni même de l'imaginaire du tout.

math
Messages : 22
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 12:09 pm
Localisation : la Volte

Prix

Message par math » jeu. mars 25, 2010 4:34 pm

jlavadou a écrit :Autre question : est-ce que, en tant que petite structure, un GPI a un impact important sur les ventes, la notoriété, etc. ?
Les prix ont un impact oui, pour la maison j'en sais rien, ce qui compte c'est pour le livre concerné. Ce n'est pas calculable, dans le cas de LA HORDE, le phénomène avait démarré avant et cela l'a prolongé, dans le cas de LA ZONE, je ne sais pas, et dans le cas du DECHRO, le phénomène avait également démarré avant, mais cette avalanche de prix fait parler encore davantage, cela doit jouer sur les ventes qui se poursuivent actuellement.

Avatar du membre
Transhumain
Messages : 1246
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 11:23 am
Contact :

Message par Transhumain » jeu. mars 25, 2010 4:46 pm

Systar a écrit :A propos de l'anthologie sur la schizophrénie:

- mais pourquoi? pourquoi...?

- comment l'idée est-elle apparue? En quoi cette thématique à la fois très vaste et très ciblée correspond-elle à la Volte, à sa ligne éditoriale?

à quoi va ressembler ce "bal des schizos"? Un ensemble de libres variations sur un thème, une réflexion collective? autre chose?
Virprudens a écrit :Systar pose plein de questions au sujet de celle sur la schizophrénie (et mon petit doigt me dit qu'il a déjà les réponses, mais bon, ça mets 2 euros dans le juke-box, c'est fun) et c'est vrai qu'on aimerait en savoir plus. Est-ce qu'on aura des vrais bouts de vraie schizophrénie dedans, ou la version édulcorée hollywoodienne avec dédoublement de perso et vilaine maman ?
A l'origine, il y a l'obsession d'un volté (bibi) pour la schizophrénie, à la fois comme pathologie clinique (telle que décrite par Bleuler, et étudiée par de nombreux psychiatres et psychanalystes) et, disons, comme catégorie esthétique (récits qui ne peuvent donner pour vrais ou faux leurs strates narratives, leurs événements). Et l'envie de réunir certains auteurs – d'illustres voltés et d'illustres inconnus - dont l'oeuvre, dont l'univers, n'étaient pas sans lien avec l'un ou l'autre de ces aspects. L'idée d'une antho est née pendant la gestation de W.O.M.B. (éd. ActuSF) : il me semblait que les deux textes que Sébastien (Wojewodka) et moi y avons réunis, auraient pu faire partie d'un ensemble un peu plus vaste : il y avait de la place, en sus des ratiocinations de mon personnage, et de l'hermétisme des narrateurs de Sébastien, pour une prose plus narrative, classique, bref, tout ce que nous ne savions pas faire.

La Horde et sa narration polyphrénique, Beauverger et ses Noctivores, sans oublier l'univers du Déchronologue construit tout entier autour des obsessions de son personnage Villon, Barbéri et ses plongées baroques en plein délire psychopathologique, ou encore les Journaux ultimes de Philippe Curval, ou les mondes fantasmatiques de Jeff Noon, faisaient bien sûr de la Volte la maison idéale pour un tel projet. Mais la vérité, c'est que l'idée a mûri autour d'hectolitres de bières belges en bonne et voltée compagnie (un tatayet, un flibustier, et même un métaphysicien :D). Elle était de rassembler des textes de fiction totalement libres quant à leur forme, sans aucune autre contrainte que le thème initial, l'exigence de qualité de Mathias, et ma franche adhésion. Mon espoir secret était de parvenir à un équilibre cohérent entre textes expérimentaux, complètement barrés, et variations plus poétiques, plus narratives, science-fictives ou pas, de manière à brosser le portrait du schizo en 12 (ou 13, ou 14 ou 15) tableaux.

Ami Virprudens, tu trouveras de vrais morceaux de schizophrénie, oui, de la dissociation en pagaille, et même quelques neuroleptiques. Ceci dit, le thème du double, voire du multiple, n'y sera évidemment pas absent, pas à la manière binaire d'Hollywood, certes, et de son mauvais freudisme, mais bien plutôt à celle, plus complexe, de la tradition fantastique.
L'affaire est en cours, mais ce que je peux vous dire, c'est que certains auteurs sont complètement fous.

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » jeu. mars 25, 2010 4:52 pm

La référence à la bière étant récurrente en ces pages...

est-ce que la Volte envisage à terme un partenariat avec Leffe ou Chimay pour créer un objet inédit: le livre-CD-bière? (une sorte d'expérience totale: du gros son bruyant dans les oreilles, un livre dans une main, une choppe dans l'autre...?)

Avatar du membre
marypop
Messages : 1180
Enregistré le : jeu. nov. 06, 2008 9:07 pm
Localisation : Burdigala

Message par marypop » jeu. mars 25, 2010 5:10 pm

Nometon a écrit :
marypop a écrit :Une question qui n'a pas encore été posée me semble-t-il.

Quelle est votre position sur le e-book ?
Là où le bât blesse, c'est que la vente de livre sous format électronique pourrait (pas obligatoirement, mais c'est une évolution probable) se faire hors librairies ; par téléchargement.
Or, les libraires sont des relais indispensables, essentiels, vitaux pour des éditeurs comme La Volte. Sans l'opiniâtreté et la passion de certains libraires, le bouche à oreille ne pourrait s'ébaucher et des livres, tels que ceux que publient La Volte, ne trouveraient ni place, ni lecteur (mis à part auprès d'un public très alerte mais également très marginal).

A mes yeux, la relation e-book/libraire est l'un des tous premiers sujets à résoudre.
Ah ...
je ne suis tellement pas d'accord, que je vais avoir du mal à argumenter.

Le livrel (quelle horreur ce mot) accompagne fort bien la déstructuration des critiques de bouquins, et en particuliers dans le livre dit de genre.
Je ne sous-estime pas la part apportée par les libraires dans les succès de La Volte, mais une grande partie vient du bouche à oreille, ou du clavier à écran.
Cette part là de renommée et de ventes est à mon sens l'avenir de la vente électronique, mais je peux me tromper aussi.

Après, sans descendre jusqu'à 5 euros, le prix "attendu" est logiquement en dessous du prix papier.

Ta réponse est intéressante, je voulais plus particulièrement savoir si vous envisagiez des produits hybrides, type texte + son, puisque c'est carrément dans vos tendances et votre créativité.
Mais peut-être en effet les technologies ne sont-elles pas au point.
si on commence à mélanger sf archaïque et proto-sf, personne ne s'y retrouvera plus.
Dieu.

Nometon
Messages : 48
Enregistré le : mer. nov. 12, 2008 9:58 am
Localisation : Nantes
Contact :

Message par Nometon » jeu. mars 25, 2010 5:12 pm

systar a écrit :La référence à la bière étant récurrente en ces pages...
Mais que dis-tu ? Tu risques de créer une onde de scission dans cet univers fantasque de sf où la moindre référence créée, en un milliardième de secondes, deux clans... avant qu'un troisième n'apparaisse le milliardième suivant.
Donc, rétablissons vite la crue vérité :
nous n'avons rien, absolument rien, contre le vin.
Norbert M.

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1910
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. mars 25, 2010 5:14 pm

Pas de question non plus.
Juste pour dire que mon petit cœur bat plus fort en lisant les projets de publications en poche.
Et que je m'en décapsule une pour saluer l'esprit volté.
Merci !

Verrouillé

Retourner vers « La Volte »