Hypérion de Dan Simmons

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Avatar du membre
Neeva
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 19, 2006 11:26 pm
Localisation : Liège - Belgique
Contact :

Hypérion de Dan Simmons

Message par Neeva » lun. mars 20, 2006 11:38 pm

Comment se fait-il qu'il n'ait pas encore été cité ?

Hypérion est mon livre culte, celui qui m'a donné envie de continuer à lire de la SF et surtout, celui qui m'a donné envie d'écrire.

Et comme tout livre culte, il est adoré par certains lecteurs et détesté par d'autres.

Et vous ?

Bouse Bleuâtre

Message par Bouse Bleuâtre » mar. mars 21, 2006 12:27 am

Tout dépend si tu parles d'Hypérion seul ou si tu inclues les suites.

Le premier volume est un incontestablement un brillant exercice post-moderne, bourré d'allusions et de clins d'œil, qui dresse en quelque sorte un bilan de la SF à la fin des années 80. Tout à fait impressionnant, et pas seulement en tant que catalogue des armes et cycles du genre.

Il est d'autant plus décevant que les suites ne soient guère que du réchauffé où l'auteur tire (considérablement) à la ligne, et où la dimension post-moderne se réduit à un simple recyclage de tropes. Le pire étant bien entendu Endymion, une vraie bouse (même pas bleuâtre !).

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » mar. mars 21, 2006 1:00 am

En fait Simmons, je me suis arrêté au deuxième tome d'Hypérion.

J'avais trouvé la fin ouverte du 1er tout à fait parfaite, et le long mode d'emploi qu'est le deuxième tome m'avait gonflé. J'avoue qu'après, je n'ai jamais vraiment eu ni l'occase, ni vraiment l'envie de retourner vers cet auteur.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Avatar du membre
Neeva
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 19, 2006 11:26 pm
Localisation : Liège - Belgique
Contact :

Message par Neeva » mar. mars 21, 2006 1:24 am

Bouse Bleuâtre a écrit :Tout dépend si tu parles d'Hypérion seul ou si tu inclues les suites.

Le premier volume est un incontestablement un brillant exercice post-moderne, bourré d'allusions et de clins d'œil, qui dresse en quelque sorte un bilan de la SF à la fin des années 80. Tout à fait impressionnant, et pas seulement en tant que catalogue des armes et cycles du genre.

Il est d'autant plus décevant que les suites ne soient guère que du réchauffé où l'auteur tire (considérablement) à la ligne, et où la dimension post-moderne se réduit à un simple recyclage de tropes. Le pire étant bien entendu Endymion, une vraie bouse (même pas bleuâtre !).
Hypérion et la chute d'hypérion sont, pour moi, du même niveau... mais ne jouent pas au même niveau :D C'est vrai qu'Endymion aurait mérité d'être racourci de moitié. Mais L'éveil d'endymion vient titiller la qualité d'Hypérion, urtout grâce au magnifique personnage d'Enée.

En tout cas, je trouve bizarre la façon dont les gens adorent ou détestent Hypérion (un peu comme ceux qui adorent et détestent le seigneur des anneaux version livre ou film).

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14612
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mar. mars 21, 2006 11:15 am

Hypérion et la chute d'Hypérion sont véritablement des chefs d'oeuvres pour moi. Je les ai dévoré. C'est effectivement une bonne synthèse de pas mal de thèmes SF. Mais c'est aussi des personnages passionnants, du suspens, la figure hallucinante du Gritche...

en fait, c'est sans doute LE bouquin qui m'a emmené vers la science fiction...
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Neeva
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 19, 2006 11:26 pm
Localisation : Liège - Belgique
Contact :

Message par Neeva » mar. mars 21, 2006 1:21 pm

Le gritche est pour moi LA créature fantastique la plus réussie et la plus envoutante de la littérature. Par contre, il perd toute son aura dans Endymion...

Avatar du membre
céline B
Messages : 779
Enregistré le : dim. janv. 22, 2006 11:08 pm

Message par céline B » mar. mars 21, 2006 3:14 pm

le grinch c'est pas un truc avec Jim Carrey ? :lol:

désolé, je sors !!!
I have a cunning plan
"Je me suis permis de féconder votre caviar" docteur Zoiberg - futurama
Venez découvrir mon univers: www.domaine-cypreyhall.com

gonzo
Messages : 9
Enregistré le : dim. nov. 12, 2006 12:57 am

allergie

Message par gonzo » dim. nov. 12, 2006 1:57 am

Ah, non, je fais une allergie... après le premier tome, également.
Il écrit bien, mais honnêtement, il aime surtout se regarder écrire et ça devient lassant. J'aime bien l'échiquier du mal, et en entier, lui ^^

Avatar du membre
Aède
Messages : 168
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 6:18 pm
Localisation : dans les bras de l'amour
Contact :

Message par Aède » dim. nov. 12, 2006 3:52 pm

Les cantos sont prodigieux, un roman de SF de premier plan. Outre des persos charismatiques et intéressants, Simmons, avec une bien belle plume, déploie tout un univers d'une grande complexité où les jeux du pouvoir (politique comme religieux) sont magistralement décortiqués. Je me suis vraiment régalé !!!!
Image

Nicolevitch
Messages : 1
Enregistré le : jeu. nov. 23, 2006 11:46 pm

Message par Nicolevitch » jeu. nov. 23, 2006 11:54 pm

Ahh...le Gritche....rien que de repenser à ces bouquins, ça me fiche la chair de poule. Je les ai lus, les uns derrière les autres, au fur et à mesure de leur sortie en France, et Hypérion et La Chute d'Hypérion resteront pour moi un choc monstrueux.

Endymion m'a laissé un souvenir plus mitigé, largement rattrapé par l'Eveil d'Endymion, qui m'a pas mal remué. Même maintenant avec le recul, je ne saurai pas dire pourquoi. J'ai tellement adhéré à ces personnages, à cette épopée, que j'en ai versé une larme en refermant le bouquin. Et croyez-moi, c'est vraiment pas souvent que ça m'arrive :wink:

Avatar du membre
Elijano
Messages : 7
Enregistré le : dim. mai 14, 2006 2:05 pm

Message par Elijano » sam. déc. 02, 2006 3:34 pm

J'ai mis plus de trois mois pour lire Hypérion/La chute d'Hypérion...C'est vous dire si ça m'a passionné ...
En bref, je n'y ai presque rien compris : qui est qui, qui fait quoi, qui veut quoi, l'infosphère, la métasphère, ma mégasphère, les cybrides, le technocentre, les tombeaux du temps et surtout le gritche (qu'est-il, que veut-il, d'où vient-il ?).
De plus, le deuxième tome m'a paru in-ter-mi-na-ble ! Ça n'avance pas !
J'ai détesté les passages cyberpunk et les poèmes de Keats , sans queue ni tête.
Pour finir, les personnages ne m'ont pas paru vraiment attachants, sauf peut-être Sol Weintraub, assez émouvant. En revanche, je n'ai pas aimé Silénius, vulgaire et prétentieux.
Inutile de vous dire que je ne lirai pas Endymion/L'éveil d'Endymion d'autant qu'apparemment, malgré les évènements de la fin de La chute d'Hypérion, il semblerait que rien n'ait vraiment changé : les IA, le technocentre, le gritche et la guerre sont toujours là. Pfff... tout ça pour ça !
La croisière commence sur Providence, près de la Tête de Grenade, face à l'Océan des Mille Iles où scintillent les phalènes de mer...

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » sam. déc. 02, 2006 4:14 pm

Elijano a écrit :J'ai mis plus de trois mois pour lire Hypérion/La chute d'Hypérion...C'est vous dire si ça m'a passionné ...
Je peux comprendre que tu n'as pas aimé. Moi à l'époque je l'ai adoré et dévoré. Je me demandais ce que faisait du Keats dans ce roman SF, moi qui n'aime pas la poésie. Cela m'a forcé un peu à m'intéresser au poète par la suite.

Par contre je suis de du même avis que toi quand tu parles des personnages. Saul Weintraub est le plus attachant. Je me souviens avoir lu L'échiquier du mal avant Hypérion. Il y a des point communs entre les deux romans. Entre autre Saul Laski qui ressemble fort à Saul Weintraub. Peut-être que si tu essayais d'abord de lire ce livre, tu reconsidérerais Hypérion. Je n'essaie pas de te convaincre de lire la suite de Hypérion, mais plutôt de voir le roman sous un autres aspect après avoir lu un autre roman de Dan Simmons plus fantastique. :)
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
Neeva
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 19, 2006 11:26 pm
Localisation : Liège - Belgique
Contact :

Message par Neeva » mar. déc. 05, 2006 3:30 pm

Je comprends aussi qu'on n'aime pas Hypérion : ce n'est pas facile d'entrer dedans. L'auteur n'explique pas grand chose et il faut faire un véritable effort de lecture. On est loin de la littérature fast-food. Mais une fois ce cap difficile passé, j'ai adoré. Car l'univers proposé est tellement riche et la façon de nous le faire voir, tellement différente de ce qui se fait habituellement (note en bas de page ou digression de 10 pages lorsqu'on met en scène un nouveau concept...) que j'ai été séduit.
Concernant les personnages, il est normal de ne pas tous les apprécier. On s'attache aux personnages en fonction de ses affinités. Perso, j'ai adoré Sol, le colonel Kassad et le consul. Et j'ai détesté Silenus. Pourtant, à la fin, Silenus n'est pas si détestable que ça... et c'est ça qui fait la force des personnages de Simmons. Ils sont tous différents et tous profondément humains, avec leurs qualités et leurs défauts.
Dans Endymion, Enée est un personnage magnifique.

Gracie
Messages : 68
Enregistré le : dim. mai 14, 2006 5:44 pm
Localisation : Bègles

Message par Gracie » mer. déc. 06, 2006 10:36 pm

Le Gritche !!! Pfffff !!! naze naze naze ![/quote]

Avatar du membre
Goldeneyes
Messages : 274
Enregistré le : jeu. nov. 01, 2007 10:48 am

Message par Goldeneyes » ven. nov. 09, 2007 8:16 pm

Un bouquin qui a changé ma vie. Lu à 16 ans. Tout compris. Il soulève tant de questions (sur l'intelligence artificielle, l'avenir de l'humanité, la dependance de l'homme vis à vis de la machine et de la technologie, la reconstituion de personnalité, le voyage dans le temps, les croyances religieuses...), le tout servi par tant de poésie (John Keats, Silenus) et amené avec une telle débauche d'idées... Ce roman est un voyage iniatiatique, une porte ouverte sur l'avenir qui fait froid dans le dos par son réalisme et son caractère plausible... LE ROMAN DE SF par excellence. On y reviendra certainement dans quelques décennies, comme on s'étonne de certaines prédictions de Verne... INCONTOURNABLE !!!!!

Répondre

Retourner vers « Quels sont vos incontournables ? »