Houellebecq et van Vogt

Modérateurs : Estelle Hamelin, Eric, jerome, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m

Répondre
Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Houellebecq et van Vogt

Message par Lensman » ven. sept. 03, 2010 12:44 pm

Et voilà... Après Lovecraft:

http://www.lexpress.fr/culture/livre/be ... 916935.htm

Il m'énerve, Houellebecq, il m'énerve...

Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Re: Houellebecq et van Vogt

Message par bormandg » ven. sept. 03, 2010 12:54 pm

Lensman a écrit : Il m'énerve, Houellebecq, il m'énerve...

Oncle Joe

A part énerver le plus de monde possble, il désire quoi? :D
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Re: Houellebecq et van Vogt

Message par Lensman » ven. sept. 03, 2010 12:59 pm

bormandg a écrit :
Lensman a écrit : Il m'énerve, Houellebecq, il m'énerve...

Oncle Joe

A part énerver le plus de monde possble, il désire quoi? :D
Il est fort, ce Houellebecq, il est fort...
Oncle Joe

GillesDumay
Messages : 654
Enregistré le : sam. oct. 03, 2009 8:30 pm

Message par GillesDumay » ven. sept. 03, 2010 1:04 pm

Je vais attendre l'avis de l'ami Serge Lehman, pour acheter ou non l'objet. Mais j'avais vraiment bien aimé son précédent bouquin (malgré ses défauts).

GD

JDB
Messages : 1541
Enregistré le : mer. mai 03, 2006 1:37 pm
Contact :

Message par JDB » ven. sept. 03, 2010 1:17 pm

un artiste peignant...
Pardon aux familles toussa.
JDB

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » ven. sept. 03, 2010 1:23 pm

GillesDumay a écrit :Je vais attendre l'avis de l'ami Serge Lehman, pour acheter ou non l'objet. Mais j'avais vraiment bien aimé son précédent bouquin (malgré ses défauts).

GD
Un thuriféraire de van Vogt ne peut pas être entièrement mauvais... ("au contraire de van Vogt lui-même", ah ah, trop facile...)
Oncle Joe

Lem

Message par Lem » sam. sept. 04, 2010 2:44 pm

GillesDumay a écrit :Je vais attendre l'avis…
Tu devrais l'aimer, je pense. (Pour plusieurs raisons dont l'une t'est personnelle.)

Je l'ai lu hier en quelques heures. C'est un roman qui aborde plusieurs thèmes : l'art, l'argent, la filiation, la société postindustrielle… sans se laisser absorber par eux. C'est aussi un livre étrange. La prose est, si c'est possible, encore plus dépouillée que dans les romans précédents, Le texte est "tranquille" (c'est le premier mot qui m'est venu à l'esprit). Il y a les contrastes habituels entre grisaille et éclairs, entre banalités et aphorismes, mais le ton général est feutré, tout baigne dans une espèce de douceur morose. Certains passages humoristiques sont vraiment réussis, la déclaration d'amour de MH à sa parka, par exemple. Sinon, la tristesse et la résignation dominent, ce n'est pas une surprise.

La narration, surtout, est d'une maîtrise impressionnante, ça m'a beaucoup frappé. C'est le livre d'un conteur. A la fin, Houellebecq fait dire au personnage qui porte son nom : "je crois que j'en ai fini avec le monde comme narration. (…) Je ne m'intéresse plus au monde que comme juxtaposition : la poésie, la peinture." L'épilogue demande effectivement une capacité de visualisation intense, à la limite de l'hallucination, qui laisse une trace durable après.

PS édité : ce n'est pas de la science-fiction, au fait, même si l'épilogue se prolonge jusqu'au milieu du XXIème siècle ; rien sur Korzybski ni sur VV non plus, Oncle sera soulagé. Par contre, le roman contient un assez long développement sur William Morris et les penseurs utopiques du XIXème, surtout vus par l'architecture et l'urbanisme.

ub
Messages : 15
Enregistré le : mar. oct. 30, 2007 10:03 pm

Message par ub » mar. sept. 07, 2010 7:58 am

William Morris ? Excellent, ça.... Pour le compte, ça me donne vraiment envie de le lire, d'autant plus que je bosse sur les utopies anglaises du XIXème siècle ces jours-ci. Merci de l'information, Lem.

Bonne journée à tous,

ub

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. sept. 07, 2010 8:04 am

En route vers le Goncourt, peut-être. Une commentatrice à la radio l'a dit :
"Ouf ! Pas de science-fiction cette fois dans le dernier Houellebecq !"
Le monde normal de la littérature normale peut respirer !
Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mar. sept. 07, 2010 11:24 am

Lensman a écrit :En route vers le Goncourt, peut-être. Une commentatrice à la radio l'a dit :
"Ouf ! Pas de science-fiction cette fois dans le dernier Houellebecq !"
Le monde normal de la littérature normale peut respirer !
Oncle Joe
Si Houellebecq ne proteste pas, il renie son "Sortir du XX° siècle"!
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. sept. 07, 2010 11:37 am

bormandg a écrit :
Lensman a écrit :En route vers le Goncourt, peut-être. Une commentatrice à la radio l'a dit :
"Ouf ! Pas de science-fiction cette fois dans le dernier Houellebecq !"
Le monde normal de la littérature normale peut respirer !
Oncle Joe
Si Houellebecq ne proteste pas, il renie son "Sortir du XX° siècle"!
Le XXIe siècle a déjà quelques années... c'est bon, on est sorti du XXe, ni grâce à, ni malgré lui...
Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mar. sept. 07, 2010 11:41 am

Lensman a écrit :
bormandg a écrit :
Lensman a écrit :En route vers le Goncourt, peut-être. Une commentatrice à la radio l'a dit :
"Ouf ! Pas de science-fiction cette fois dans le dernier Houellebecq !"
Le monde normal de la littérature normale peut respirer !
Oncle Joe
Si Houellebecq ne proteste pas, il renie son "Sortir du XX° siècle"!
Le XXIe siècle a déjà quelques années... c'est bon, on est sorti du XXe, ni grâce à, ni malgré lui...
Oncle Joe
Nous oui, mais les archeolittérateurs "blancs" rinaldiens ne le savent pas encore (malgré l'article sus-cité de Houellebecq)
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14741
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. sept. 13, 2010 7:51 am

Tiens à noter une polémique autour du titre qu'un autre auteur revendique.

C'est ici
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Florent
Messages : 1855
Enregistré le : jeu. janv. 17, 2008 6:46 pm

Message par Florent » lun. sept. 13, 2010 8:26 am

jerome a écrit :Tiens à noter une polémique autour du titre qu'un autre auteur revendique.

C'est ici
Il ferait mieux de se faire oublier, puisqu'à la base ce titre est pompé sur Baudrillard. Résumé de Simulacres et Simulations :

Aujourd'hui l'abstraction n'est plus celle de la carte, du double, du miroir ou du concept.
La simulation n'est plus celle d'un territoire, d'un être référentiel, d'une substance. Elle est la génération par les modèles d'un réel sans origine ni réalité : hyperréel. Le territoire ne précède plus la carte, ni ne lui survit. C'est désormais la carte qui précède le territoire - précession des simulacres - c'est elle qui engendre le territoire et s'il fallait reprendre la fable, c'est aujourd'hui le territoire dont les lambeaux pourrissent lentement sur l'étendue de la carte.
C'est le réel, et non la carte, dont les vestiges subsistent çà et là, dans les déserts qui ne sont plus ceux de l'Empire, mais le nôtre. Le désert du réel lui-même.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » lun. sept. 13, 2010 8:39 am

C'est marrant les différences de référence, selon les classes de lecteurs... quelques-uns, sur ce forum, avaient cru voir une allusion à van Vogt, à Korzybski, à la sémantique générale, au choix, ou à tout ça en même temps...
D'autres partent sur un plagiat bizarre...
D'autres encore y voient du Baudrillard...
Quelle richesse que la culture !
Oncle Joe

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »