bonjour

Ayerdhal nous fait l'honneur d'être notre invité jusqu'à vendredi soir.

Modérateurs : Travis, Charlotte, marie.m, Eric, jerome

Verrouillé
abdeslem
Messages : 2
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 7:08 pm

bonjour

Message par abdeslem » mer. juin 15, 2011 3:03 pm

j'ai écrit un livre qui a fait l'objet de theses dans plusieurs universités(U.S.A, CANADA,France) qu'en pensez vous ?(la décision abdeslem kired voir thebookedition)
La terre n’est plus qu’une seule nation unie ;nous sommes au temps où la science a rejoint la spiritualité :on pratique la médecine prédictive,et les expériences sur les condamnés démontrent l’existence d’une conscience ;telle une boule grise,l’ame est suivie sur un écran ;les preuves de l’existence de l’ame sont désormais acquises.Nous sommes arrivés à la certitude qu’il y a un Créateur et que toutes les ames sont ressuscitées ;dès lors,une expédition est envisagée vers l’empyrée afin de demander l’immortalité.L’humain ne veut plus subir son Créateur,on revendique le droit à l’immortalité,la possibilité de créer et de maintenir des mondes.La rébellion de l’homme contre son Dieu n’est plus que dans la raison,elle est aussi dans l’acte.Arrive le moment où l’on prend un espace,à l’intérieur duquel,on travaille le temps et nous voilà dans le monde des enfers et des paradis ;un prophète nous accueille et nous invite à revenir d’où nous venons : « toute ame doit gouter à la mort »dit-il.Refusant d’obtempérer,nous avançons à travers des enfers,où les damnés consumés par des remords,nous accueillent en sauveurs…Nous traversons des paradis où les bienheureux s’étonnent de notre visite…
Malgré plusieurs signes,nous refusons de partir et nous abattons dans un premier accrochage des anges divins d’une dimension exceptionnelle ;à travers cettte première victoire,nous voyons déjà notre triomphe sur le Créateur,d’autant plus que l’ange rebelle(Satan,Iblis)nous propose une alliance.Nous acceptons avec l’idée de l’éliminer,nous ignorons qu’il a le meme but…
Voilà un résumé qui reste un résumé.
Le roman est construit autour de plusieurs personnages et chacun d’eux a un caractère bien défini.
Le récit est riche de descriptions,de couleurs,d’émotions et de révélations que seule la lecture du roman pourra vous apporter.la fin du roman se manifeste à travers un conflit entre des humains en quete d’immortalité et des anges divins serviteurs de leur Créateur jusqu’au bout des ailes.
Ce roman a fait l’objet de thèses à l’université Laval au Quebec,en Pennsylvanie,à Lyon ...etc et s’affirme comme l’un des plus grands récits de science-fiction par son audace et son originalité ;en outre il développe l’idée d’une multiplicité effusion d’une Unicité.
extrait:
Je revenais l’esprit dans une impasse, songeant à ce que nous étions et tout ce qui me surprenait. L’idée forte en mon esprit ne trouva pas son absolu, je me heurtais à une impression d’humiliation, vaincu devant la petite quantité qui permettait quand bien même de grands résultats sans réelle apparence. Ce choc, dû à la grande supériorité orgueilleuse de l’humain vis à vis de ses connaissances définies, me rappelait les mystères subsistants, malgré les progrès que la grande attention éclaire et par-là même, l’existence d’une infériorité persistante d’état invisible pour qui ne sait voir.
Comment des milliards de visages s’étaient faits distincts, presque, avec si peu d’éléments ?
Chaque visage portait sa différence depuis la Création, affirmant ainsi l’infini mathématique.
Je réfléchissais, étonné par les années déroulées, où s’incrustaient les visages inventés et j’admis par cela mon incapacité de m’accrocher. J’admis l’impossibilité humaine dans l’unité de dépasser l’Intelligence sans cesse nouvelle. Ces différences qui s’accommodaient à l’humain me frappaient, me poussant à me demander si je ne fus pas l’unique être pensant à méditer dessus aussi fort depuis la Création.
L’eccéité demeurait dans ma tête le vent qui chasse l’oubli qui lui-même permet à l’incrédulité cyclique de se bâtir. Nez, bouches, oreilles, yeux, couleurs et formes physiques et de là les combinaisons impressionnantes réalisées par l’Etre dominateur intransigeant dans ses volontés.
Quel humain eût pu se faire valoir à faire autant de différences avec si peu de moyens ?
Mais chacun entend bien que la progression humaine n’agit que par couches successives basées sur l’union auxiliaire de la force. Dès lors, nos espoirs portaient en eux l’ombre de la concrétisation révélée. J’avançais vers ce qui se devait de naître. Aucune civilisation effacée, reconnue, n’avait un instant effleuré, même dans ses folies extrêmes, l’Idée si haute ; nous allions toucher la cîme de la science, ce après quoi il serait inutile de penser, vain de créer, nous allions prédéterminer. Nous allions embraser d’un trait l’arbre scientifique d’Eden un temps interdit, que la curiosité, véhicule du progrès, révéla. Nous allions serrer dans nos mains fermement enfin les rênes du savoir de l’Univers entier, grâce à un combat, que d’autres ignorants, auraient jugé à tort fou par sa grandeur.
Erit sécut deus (tu seras comme Dieu).

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » mer. juin 15, 2011 3:07 pm

:shock:
:lol:
pardon



merci pour ce grand moment
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » mer. juin 15, 2011 3:23 pm

A fusionner avec le fil sur la métaphysique source du rejet de la SF ?
Ou avec un de ceux sur le concept de "mal écrit" ?

(ou alors poubelle et contact de Ste-Anne pour vérifier s'il ne leur manque pas un patient)

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » mer. juin 15, 2011 3:27 pm

Sand a écrit :A fusionner avec le fil sur la métaphysique source du rejet de la SF ?
Ou avec un de ceux sur le concept de "mal écrit" ?

(ou alors poubelle et contact de Ste-Anne pour vérifier s'il ne leur manque pas un patient)
j'aime beaucoup certaines phrases tout de même.

ces deux-là par exemple :

"Voilà un résumé qui reste un résumé.
Le roman est construit autour de plusieurs personnages et chacun d’eux a un caractère bien défini."


l'usage du "nous" est très intéressant, aussi.
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » mer. juin 15, 2011 3:35 pm

La citation ratée est jolie aussi (Erit sécut deus)

(mon latin remonte aux calendes grecques, mais je tique sur l'accent, quand même...)

(remarque, en forçant la recherche en énoncé exact, je suis tombée sur le blog probable de l'auteur de ce message. Y'a du challenge.)

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » mer. juin 15, 2011 3:36 pm

Je pense que les éditions Nébol seront intéressées.
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mer. juin 15, 2011 3:45 pm

Neboll, bordel.

C'est du sérieux.

Avatar du membre
silramil
Messages : 1836
Enregistré le : sam. oct. 18, 2008 8:45 am

Re: bonjour

Message par silramil » mer. juin 15, 2011 5:50 pm

abdeslem a écrit :Erit sécut deus (tu seras comme Dieu).
Eris secut deus.

ou alors, "il sera comme dieu".
Ce dont on ne peut parler, il faut le faire.

Verrouillé

Retourner vers « Ayerdhal sur le forum d'Actusf »