et si on s'offrait un bout de Lune...

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

et si on s'offrait un bout de Lune...

Message par jerome » lun. sept. 04, 2006 6:54 am

Acheter un terrain sur la Lune ?

Eh bien, parait que c'est possible :
http://www.20minutes.fr/articles/2006/0 ... vendre.php

Pour 61 € l’hectare, vous pouvez devenir l'heureux propriétaire d'un bout de Lune. C'est le prix d'un peu de rêve... Et une grosse arnaque !
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Re: et si on s'offrait un bout de Lune...

Message par marc » lun. sept. 04, 2006 7:55 am

jerome a écrit :Acheter un terrain sur la Lune ?

Eh bien, parait que c'est possible :
http://www.20minutes.fr/articles/2006/0 ... vendre.php

Pour 61 € l’hectare, vous pouvez devenir l'heureux propriétaire d'un bout de Lune. C'est le prix d'un peu de rêve... Et une grosse arnaque !
Effectivement c'est une grosse arnaque. Il y a même un traité qui interdit toute appropriation de la Lune par un seul pays :
http://www.unoosa.org/oosa/SpaceLaw/outerspt.html
Reste qu'il y a toujours moyen de s''approprier gratuitement tout ce qu'on veut à partir du moment où on n'est pas dans un pays signataire. Je ne comprends donc pas comment on arrive à acheter un bout de... rien du tout (du vent), sans pouvoir y aller. Si demain des extraterrestres débarquaient et décidaient de s'installer sur la Lune, les arnaqueurs seraient bien embêtés.
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
jlavadou
Messages : 2284
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:40 am
Localisation : La Garenne Colombes
Contact :

Message par jlavadou » lun. sept. 04, 2006 10:55 am

Je suis d'accord qu'aujourd'hui c'est une arnaque, mais ce qui me fait peur, c'est la propension des avocats de certains pays (notamment US) de se lancer dans des batailles juridiques pour tout et n'importe quoi et surtout avec des chances de gagner en dépit du bon sens commun.

Que se passera-t-il si, dans quelques décennies, un de ses acheteurs fait valoir son droit et gagne grâce à un avocat qui aura trouvé des arguments dans des textes obscurs indiscutables ? La justice est faite par ceux qui la provoquent, aujour'dhui rien ne nous garantit que la privatisation de la Lune est impossible...

Avatar du membre
Gui
Messages : 333
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 9:40 pm
Localisation : Shikishima Industries
Contact :

Re: et si on s'offrait un bout de Lune...

Message par Gui » lun. sept. 04, 2006 11:36 am

jerome a écrit :Pour 61 € l’hectare, vous pouvez devenir l'heureux propriétaire d'un bout de Lune.
Elle fait combien d'hectares en tout ? Pour savoir combien ça couterait "d'acheter la Lune" :P
I've imagined many things... For example, what kind of dreams would you have in a spaceship flying at the speed of light...? With time drawn out infinitely, it might be a terrifying, unending dream...
Yukinobu Hoshino - 2001 Nights

oneill
Messages : 231
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 7:59 pm

Message par oneill » mer. sept. 06, 2006 7:52 pm

En tout cas ca fait un moment qu'on parle de terrain sur la lune.
Je me rappelle il y a environ 5 ans voir plus, il etait offert un bout de terrain sur la lune avec un magazine (auquel je ne me suis pas abonné).

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » mer. sept. 06, 2006 9:18 pm

Rigolez, rigolez... mais vu le prix de l'immobilier, c'est le moment d'acheter.

Vous verrez... qui c'est qu'aura l'air con quand les fonds de pension US auront tout le parc immobilier de la Mer de la Sérénité ?
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

viictoor
Messages : 13
Enregistré le : mar. oct. 30, 2012 4:34 pm

Message par viictoor » mar. oct. 30, 2012 5:00 pm

Le sujet date un peu mais j'avais lu il n'y a pas longtemps sur le magazine Ciel et Espace, qu'on était pas loin de le faire. On commence bien à faire du tourisme dans l'espace, réservé aux milliardaires il est vrai. Quand on voit le prix du mètre carré de l'immobilier à Paris, le prix de l'immobilier à Toulouse http://immobilier-toulouse.aktifimmo.com, que certaines personnes peuvent s'acheter une île, pourquoi ne pas vendre un bien qui ne nous appartient pas ... comme la lune.
Modifié en dernier par viictoor le dim. nov. 11, 2012 11:10 pm, modifié 2 fois.

Avatar du membre
crazy guide
Messages : 1455
Enregistré le : jeu. avr. 24, 2008 1:16 pm
Localisation : De moins en moins sur Terre
Contact :

Message par crazy guide » mer. oct. 31, 2012 1:05 pm

viictoor a écrit :Le sujet date un peu mais j'avais lu il n'y a pas longtemps sur le magazine Ciel et Espace, qu'on était pas loin de le faire.
On commence bien à faire du tourisme dans l'espace, réservé aux milliardaires il est vrais. Quand on voit le prix du metre carré de l'immobilier à Paris, que certaines personnes peuvent s'acheter une ile, pourquoi ne pas vendre un bien qui ne nous appartient pas ... comme la lune.
En même temps c'est principe même de l'économie que de vendre ce qui ne nous appartient pas. Pour ce faire il suffit de décréter que ça nous appartient (et de cogner sur ceux qui diraient le contraire).
Certains vendent bien des champignons qu'ils ont juste trouvé dans la forêt ! Et même que s'ils étaient enterrés au pied d'un chêne ils les vendent très cher !

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. oct. 31, 2012 1:34 pm

crazy guide a écrit :
viictoor a écrit :Le sujet date un peu mais j'avais lu il n'y a pas longtemps sur le magazine Ciel et Espace, qu'on était pas loin de le faire.
On commence bien à faire du tourisme dans l'espace, réservé aux milliardaires il est vrais. Quand on voit le prix du metre carré de l'immobilier à Paris, que certaines personnes peuvent s'acheter une ile, pourquoi ne pas vendre un bien qui ne nous appartient pas ... comme la lune.
En même temps c'est principe même de l'économie que de vendre ce qui ne nous appartient pas. Pour ce faire il suffit de décréter que ça nous appartient (et de cogner sur ceux qui diraient le contraire).
Certains vendent bien des champignons qu'ils ont juste trouvé dans la forêt ! Et même que s'ils étaient enterrés au pied d'un chêne ils les vendent très cher !
Tu mélanges deux étapes distinctes de l'économie, l'appropriation, à la base, entre autres, de l'économie des cueilleurs (de champignons ou de plantes non cultivées) et des chasseurs, et le commerce, qui lui suppose la propriété de l'objet vendu. Et tout commerce d'objet non possédé s'appelle de l'escroquerie.
Dans le cas de terrains lunaires (ou de n'importe quel territoire nouveau, l'appropriation est incluse dans la conquête. Encore faut-il être allé acquérir le terrain concerné selon certaines modalités, variables dans l'histoire. Modalités qui ont été spécifiées d'avance, pour la Lune, dans différents traités. Et qui, SJNMT, correspondent purement et simplement à une interdiction de toute appropriation.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Jacques Ah !
Messages : 911
Enregistré le : mar. mars 23, 2010 10:42 am
Localisation : Choisy-le-Roi
Contact :

Message par Jacques Ah ! » sam. déc. 01, 2012 9:13 am

Grosse arnaque, en effet ! :evil:
Artiste polymorphe, écrivain et président d'un Groupe d'Entraide Mutuel : le Social Art Postal Club de Choisy-le-Roi. Site : http://jacquesabeasis.e-monsite.com ;

Répondre

Retourner vers « Prospective (et pour vous le futur c'est quoi ?) »