AT Réchauffement climatique

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean, Nathalie

Répondre
Avatar du membre
marie.m
Messages : 6884
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

AT Réchauffement climatique

Message par marie.m » mer. oct. 30, 2013 8:41 am

« Le réchauffement climatique et après... »
Date limite d’envoi : lundi 27 janvier 2014 (minuit, heure française)

Ce recueil de nouvelles paraîtra à l’automne 2014. Il sera réalisé sous la direction de Yann Quero et devrait être composé de quinze à vingt nouvelles en français.
Les textes doivent être envoyés par email en format Word. La longueur maximale est de 50.000 signes (espaces comprises), mais les textes plus courts sont bienvenus. Chaque auteur ne doit envoyer qu’un seul texte.

Les auteurs des nouvelles retenues recevront un exemplaire gratuit du livre (avec possibilité d’en acheter à un tarif réduit). Ils conserveront leurs droits sur leur texte.

Une variété de genres est acceptée : anticipation, science-fiction, polar, espionnage… mais la préférence ira a priori aux textes de science-fiction jouant sur le registre du « possible » ou du « plausible ».
Les époques peuvent aller du futur immédiat au plus lointain.

Les auteurs intéressés, ou qui souhaitent plus d’informations, peuvent contacter le coordinateur du projet ou l’éditrice (avec copie à l’autre) :

Coordinateur : Yann Quero : yann_quero [at] yahoo [.] fr
Editrice : Loan Treca : editions.arkuiris [at] gmail [.] com

Normes de présentation :
Textes en format Word-Windows (.doc ou .docx)
Police de caractère : Times New Roman, corps 12
Interligne simple
Marges : 2 cm partout


Le site de la maison d'édition.

Avatar du membre
Travail
Messages : 43
Enregistré le : mar. juil. 31, 2012 1:45 pm

Message par Travail » jeu. oct. 31, 2013 9:21 am

Mouais... M'étonnerait que les textes prenant appui sur les thèses contestant l'origine humaine du réchauffement climatique soient acceptés?

C'est surprenant de voir à quel point la SF française est consensuelle sur "l’écologie", s'alignant sur les grands dogmes du GIEC, qui sont pourtant loin de faire l'unanimité au sein de la communauté scientifique, et dont les avis relèvent trop souvent de la politique et non de la science...

Le pire c'est cette tendance à se croire subversif ou courageux en abordant un point de vue auquel se range pourtant la quasi totalité de la classe politique...

L.Gidon
Messages : 33
Enregistré le : sam. août 20, 2011 9:05 am
Localisation : Annecy
Contact :

Message par L.Gidon » jeu. oct. 31, 2013 12:34 pm

Pourquoi faire des suppositions et en tirer des conclusions générales sur la frilosité de la SF, au lieu d'écrire un bon texte climatosceptique et voir comment il est reçu ?
Le blog

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » jeu. oct. 31, 2013 1:39 pm

Travail a écrit :Mouais... M'étonnerait que les textes prenant appui sur les thèses contestant l'origine humaine du réchauffement climatique soient acceptés?

C'est surprenant de voir à quel point la SF française est consensuelle sur "l’écologie", s'alignant sur les grands dogmes du GIEC, qui sont pourtant loin de faire l'unanimité au sein de la communauté scientifique, et dont les avis relèvent trop souvent de la politique et non de la science...

Le pire c'est cette tendance à se croire subversif ou courageux en abordant un point de vue auquel se range pourtant la quasi totalité de la classe politique...
ouais un bon troll pendant les utopiales, il n'y a que ça de vrai pour garder le forum vivant 8)
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Avatar du membre
Travail
Messages : 43
Enregistré le : mar. juil. 31, 2012 1:45 pm

Message par Travail » jeu. oct. 31, 2013 3:10 pm

L.Gidon a écrit :Pourquoi faire des suppositions et en tirer des conclusions générales sur la frilosité de la SF, au lieu d'écrire un bon texte climatosceptique et voir comment il est reçu ?
Chiche, encore faut il avoir suffisamment de talent, et la philosophie d'écrire pour écrire ou pour le plaisir d'être lu (pas de rémunération à la clef, même symbolique, dans cet appel à textes si j'ai bien compris).

Par ce que bon, rendre bandante une histoire ou le réchauffement climatique n'a pas lieu, pour un authentique climatosceptique (ce que je ne suis pas), pas facile, à moins de jouer sur le grotesque. Ce que ça m'inspire relèverait peut être plus de la "politique fiction", niche pour journalistes sans talent par excellence, que de la science fiction.

Reste que ça m'amuserait beaucoup de lire ça...

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. oct. 31, 2013 3:46 pm

Travail a écrit :
L.Gidon a écrit :Pourquoi faire des suppositions et en tirer des conclusions générales sur la frilosité de la SF, au lieu d'écrire un bon texte climatosceptique et voir comment il est reçu ?
Chiche, encore faut il avoir suffisamment de talent, et la philosophie d'écrire pour écrire ou pour le plaisir d'être lu (pas de rémunération à la clef, même symbolique, dans cet appel à textes si j'ai bien compris).
A quoi ça sert de présupposer le refus si tu te sais incapable de l'écrire? Il est clair qu'un refus pour cause de manque d'intérêt ou de qualité du texte ne prouverait rien. La question qu'on pourrait alors poser aus climatosceptiques, c'est de savoir pourquoi ils ne proposent rien de vraisemblable...
Sinon je crois avoir lu qu'il fallait traiter des conséquences du réchauffement, pas de son origine.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Travail
Messages : 43
Enregistré le : mar. juil. 31, 2012 1:45 pm

Message par Travail » jeu. oct. 31, 2013 4:37 pm

Je précise : un texte s'appuyant sur la thèse selon laquelle le réchauffement climatique est le produit de l'Homme n'aura pas à justifier ce postulat dans son récit pour être jugé valable et retenu. Par contre je crois que l'inverse n'est pas vraie. Il faudra justifier. Et c'est ce qui à la fois m’énerve, et risque de rendre imbuvable tout texte qui prendrait le contrepied de l'idéologie dominante dans le domaine : pour que ça passe il faudrait me semble t-il se perdre en explications fastidieuses que je n'arrive pas, là tout de suite, à imaginer intégrée au texte d'une manière ludique et "littéraire" sans tomber dans la politique fiction de bas étage. L’écologie politique prend le pas sur l'écologie, la science, la vraie.

Je crois juste que l'anthologiste risque d'aborder un texte ou l'homme n'est pas responsable du réchauffement climatique avec un espèce d'a priori, à peu près le même que si il était face à un texte qui décrit un avenir radieux où le nazisme aurait triomphé (bien évidemment dans le cas d'un pareil texte je ne me plains pas que justification ou pas, ça finisse à la poubelle).

Ce texte à contrepied aurait en tout cas bien du mal à coller avec une préface de Jean Pierre Andrevon qui va sans doute fustiger l'Homme avec un grand H, irresponsable devant la nature, surconsommation, qui hypothèque l'avenir de nos enfants, attaque notre mère la Terre le grand manitou, bla bla bla. (j'espère me tromper, mais il me semble qu'en toute logique vu les engagements politique du bonhomme il y aura de ça, et que tous les textes iront dans le même sens).

Ensuite je ne blâme personne, si on chargeait un marxiste de faire un appel à texte sur "les conséquences futures du capitalisme", je me doute bien qu'un texte où la main invisible du capitalisme assure le bonheur de tous lui poserait problème.

En ce moment, j'ai seulement l'impression que c'est un peu "deux paquets d'écologie pour le prix d'un, et le porte-clé Al Gore en cadeau".
MF a écrit :ouais un bon troll pendant les utopiales, il n'y a que ça de vrai pour garder le forum vivant 8)
Nan pour troller je dirais plutôt qu'ils vont être tous sacrément emmerdés, avec le GIEC qui parle maintenant de refroidissement climatique...

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » jeu. oct. 31, 2013 6:24 pm

Le climat n'est pas vraiment ma tasse de thé, mais pour ceux qui écriront une nouvelle pour cette anthologie, rien ne les empêche de traiter le en science-fiction. Pourquoi pas un complot extraterrestre qui viserait a accélérer l'effet de serre et aboutir à la fin du siècle à un biotope qui ne convient plus aux humains, mais très bien aux extraterrestres?
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
Travail
Messages : 43
Enregistré le : mar. juil. 31, 2012 1:45 pm

Message par Travail » jeu. oct. 31, 2013 7:29 pm

marc a écrit :Le climat n'est pas vraiment ma tasse de thé, mais pour ceux qui écriront une nouvelle pour cette anthologie, rien ne les empêche de traiter le en science-fiction. Pourquoi pas un complot extraterrestre qui viserait a accélérer l'effet de serre et aboutir à la fin du siècle à un biotope qui ne convient plus aux humains, mais très bien aux extraterrestres?
C'est vrai, rien n'oblige à le traiter sous l'angle d'une sempiternelle condamnation de l'être humain. Le sujet du réchauffement climatique m’énerve tellement que je ne parviendrais pas du tout à m'en "extraire".

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. oct. 31, 2013 8:38 pm

Travail a écrit :
marc a écrit :Le climat n'est pas vraiment ma tasse de thé, mais pour ceux qui écriront une nouvelle pour cette anthologie, rien ne les empêche de traiter le en science-fiction. Pourquoi pas un complot extraterrestre qui viserait a accélérer l'effet de serre et aboutir à la fin du siècle à un biotope qui ne convient plus aux humains, mais très bien aux extraterrestres?
C'est vrai, rien n'oblige à le traiter sous l'angle d'une sempiternelle condamnation de l'être humain. Le sujet du réchauffement climatique m’énerve tellement que je ne parviendrais pas du tout à m'en "extraire".
Tout dépend comment on comprend le mot condamnation. Le texte auquel je pense ne parle pas des causes du réchauffement.... mais il n'en comporte pas moins une condamnation... et son exécution.... :twisted:
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » ven. nov. 01, 2013 8:10 am

Travail a écrit :Le sujet du réchauffement climatique m’énerve tellement que je ne parviendrais pas du tout à m'en "extraire".
Du coup ça t'échauffe et tu contribues au dit réchauffement, validant du coup son origine anthropique ! :lol:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Répondre

Retourner vers « Les appels à textes du monde de la SF »