Li Cam

Modérateurs : Estelle Hamelin, Travis, Charlotte, marie.m, Eric, jerome

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Li Cam

Message par jerome » mer. févr. 09, 2011 9:27 am

Li Cam vient de finir la suite de son roman "Lemashtu" qui s'intitule "Insangerat" et dont la sortie est prévue pour 2012. C'est le deuxième tome des Chroniques des Stryges. Voici le résumé :
6 mois se sont écoulés depuis le Saint-Office d'Expiation et nos héros ont retrouvé leur marque au lycée Saint-Charles. Malheureusement, le peuple Stryges a appris la tentative d'assassinat de Lemasthu et la colère monte en Roumaine, dans la zone de confinement, au sein des clans Dracul et Bathory. Un ordre antagoniste à l'ordre du Dragon, le Sangedrac, refait parler de lui et attise les inquiétudes du père Féhik Alamédû et du Vatican tout entier. Le Sangedrac, mouvement révolutionnaire Strigoï, avait été démantelé dans d'étranges circonstances 15 ans plus tôt. Féhik, qui a connu Ogar Proccolicci, le leader de ce mouvement, est très inquiet. Les émeutes qui éclatent en zone de confinement le ramènent à une époque qu'il aurait préféré oublier en raison de la trahison de sa nièce, la nékurata Lamia Alamédû. Devant la montée de l'extrémisme identitaire et les revendications des tziganes qui souhaitent réintégrer les clans Dracul et Bathory, le Vatican décide de présenter Lemashtu à son peuple pour calmer la vindicte et les risques de guerre civile qui se profilent à l'horizon. Tout en préparant leur voyage en Roumanie, Féhik et Aratar tentent de percer le mystère de la capture d'Ogar, suspecté par beaucoup d'être un Belzgoï, le maître absolu de tous les stryges. Pour protéger Lem de l'influence d’Ogar qui est pourtant emprisonné, ils vont être amenés à prendre des décisions radicales, bousculant leurs convictions...

Parmi les prochaines parutions, Deux nouvelles :

- Une nouvelle intitulée "Celle qui n'a pas lieu d'être" dans l'Anthologie "Marges" dirigée par Charlotte Bousquet chez CDS éditions, dont la sortie est prévue pour mai 2011.
- Une autre nouvelle intitulée "La querelle des anges égarés" dans l'anthologie
"La guerre" chez Hydromel, dont je n'ai pas encore la date de parution.

Elle vient également de finir une novella d'anticipation politique : Asulon qui pour l'heure n'a pas encore d'éditeur.

Li Cam sera par ailleurs aux Imaginales au mois de mai.
Modifié en dernier par jerome le mar. nov. 07, 2017 2:16 pm, modifié 1 fois.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

alephaleph
Messages : 450
Enregistré le : mar. nov. 12, 2013 2:55 pm

Un nouveau roman de Li Cam en exclusité aux imaginales

Message par alephaleph » mar. mai 19, 2015 3:24 pm

Asulon (publié chez Griffe d'encre) sera présenté en avant-première aux Imaginales 2015.

alephaleph
Messages : 450
Enregistré le : mar. nov. 12, 2013 2:55 pm

Message par alephaleph » lun. janv. 23, 2017 10:56 am


jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mar. nov. 07, 2017 2:06 pm

Li-Cam signe un nouveau roman chez Mü : Cyberland.

Il y a une interview ici
Cyberland est un conte philosophique 3.0 qui regarde plus loin que la simple question des réseaux informatiques et de notre propension à leur surutilisation. Finalement, n’est-ce pas l’humain le plus important dans cette histoire ?
En fait avec Cyberland, j’ai essayé de prendre un point de vue inhumain, que ce soit celui de Iérofan.th, l’IA de Saïd in Cyberland ou celui d’INNoKeNTi, le cyborg d’Asulon. Ces deux personnages ne sont pas humains mais ils interagissent avec des humains et s’humanisent pour ainsi dire au contact des êtres humains. Plus que la question de l’humain stricto sensu, Cyberland aborde la question de notre relation à l’autre, et de la place que tient l’autre dans la construction de notre identité. De ce point de vue, les machines de Cyberland ne sont pas différentes des humains, leur identité est plus fluide car elles n’ont pas de patrie ni de sexe, mais elles se construisent en relation avec l’autre. Le Chronocryte, la super IA de Cyberland, se considère comme l’héritier culturel de son créateur. C’est très humain, je pense.
Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » dim. févr. 04, 2018 9:33 pm

Li Cam a rédigé deux articles sur comment écrire du Space Opera...

C'est ici
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Répondre

Retourner vers « Les infos sur vos auteurs »