Philippe Caza

Modérateurs : Estelle Hamelin, Travis, Charlotte, marie.m, Eric, jerome

Répondre
Avatar du membre
Priscilla
Messages : 635
Enregistré le : mar. janv. 18, 2011 9:47 am

Philippe Caza

Message par Priscilla » jeu. mai 19, 2011 10:23 am

Philippe Caza a une actualité riche en événements :

Il participe à Psikopat, le mensuel de Carali, existant depuis plus de 20 ans et passé tout récemment à la couleur. Dessin d'actualité, ou "thème du mois" (actualité plus large), ou illustration de nouvelles N°232, juin "Le retour des frontières" : pas encore vu, mais il devrait y avoir 5 dessins et une page BD sur la mort de BinLaden.

Il fait également partie de la team de Zélium, nouveau mensuel satirique francobelge qui a démarré en février, où il illustre en particulier les articles de l'entarteur Noël Godin qui propose sans cesse des livres subversifs à lire, anciens ou nouveaux. (N°1 : 3 dessins – N°2 : 3 dessins – N°3 : 2 dessins. – Le N°4 devrait sortir d'un jour à l'autre, avec en principe deux dessins.)

Il figure aussi largement (la moitié de la couverture et une vingtaine de dessins à l'intérieur) dans l'Almanach du dessin de presse 2010 couvrant l'actualité de l'année passée, mois par mois, à travers caricatures parues ou inédites. L'éditeur est Pat à Pan, alias Jean-Michel Renault à Montpellier. Ça vient de sortir : cartonné, avec jaquette,
192 pages, un millier de dessins, 30 €. Lancement à Montpellier en parallèle à la Comédie du livre avec une exposition d'originaux des auteurs régionaux au Pavillon du Musée Fabre. Ouverture mercredi 25 mai.Image

La Revue est un mensuel émanant du même groupe que Jeune Afrique, dans lequel il va régulièrement faire des illustrations d'articles. Et 5 dessins sur "l'Europe en proie au tribalisme", dans un prochain numéro.

Côté festivals, il n'est pas en reste :

11 et 12 juin : il sera à Sérignan dans l' Hérault, avec, entre autres, une table ronde sur l'underground, avec Yves Fremion, Pierre Guitton (dont Le Chant de Muses sort une rétrospective, Matt Konture, Gilbert Shelton (en attente de confirmation) et bien d'autres.

Le festival BD de Boulogne-sur-Mer, pour fêter ses 20 ans, a sorti un bel album de dessins avec Boulogne pour prétexte graphique. Des tas de dessins jamais vus ailleurs : affiches, ex-libris, port-folios, expositions spéciales, par quelques 62 auteurs – et non des moindres ! Il y figure avec 7 ou 8 dessins. On peut se le procurer pour la somme de 30 euros + 6 (envoi) auprès de l'association Les Amis de la BD (ABD) : Pascal Leprêtre : manueiris (arobase)free.fr Bruno Ghys : ghys.bruno(arobase)neuf.fr

Il renoue aussi avec le domaine "Jeu de rôle", avec la parution en mai (d'un jour à l'autre, donc) de six dessins N&B dans le fascicule module de jeu de "Manga BoyZ 3", publié par Le Grimoire.
Image

Il participe aussi à un collectif fêtant les trente ans du célèbre jeu de rôle "L'Appel de Cthulhu", pour son nouvel éditeur Sans-Détour. Outre un nouveau dessin cthulhesque pleine page, on y retrouvera les travaux déjà réalisés pour ce jeu en 93 : la couverture du livre des règles et l'écran de jeu. Et peut-être quelques travaux préparatoires d'époque. Image

Et enfin, un livre : "La Porte Rouge" est un petit livre d'une trentaine de dessins essentiellement féminins et couleurs pastel, la plupart inédits ou peu connus, au format 12x16, publié par Le 9ème Monde, émanation de la librairie parisienne "La Comète de Carthage". Sortie début juin, 8 €. Deux ex-libris au format carte postale l'accompagneront. La couverture reprend sa carte de voeux 2011 et vous y retrouverez aussi quelques dessins diffusés ici ou dans les LDC-Bédégrammes de Marcus. Image
What would Malcolm Reynolds do ?

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14628
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. nov. 27, 2017 9:42 pm

Voici l'édito de Philippe Caza : Dépassée, la SF ?
« Le futur n'est plus ce qu'il était », disait Asimov, déçu sans doute par la réalité moins excitante que les rêves de la SF années 50… Le futur sera moins futuriste que prévu. Eh oui, cher Isaac, le futur, c'était mieux avant… Le passé portait un futur imaginaire. Plus ça va, plus celui-ci est contrarié par la réalité. Imaginaire caduc, rêves inassouvis, désirs inaccomplis. Le résultat réel : notre présent. Le réel présent infirme le futur du passé, un (éventuel) futur du passé dépassé. Maintenant, ce nouveau présent, qui a remplacé tous ceux imaginés dans le passé, engendre à son tour de nouveaux futurs, de nouvelles imaginations de futurs, de nouvelles probabilités. Limitées puisque, comme dit plus haut, la masse de la causalité installée dans le passé exerce toujours sa poussée.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Répondre

Retourner vers « Les infos sur vos auteurs »