Comme la Chine est devenu une place forte de la SF

Modérateurs : Estelle Hamelin, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14658
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Comme la Chine est devenu une place forte de la SF

Message par jerome » lun. févr. 27, 2017 10:20 am

Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14658
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mer. mars 01, 2017 8:27 am

Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14658
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mer. mars 01, 2017 8:29 am

Et au Bangladesh aussi.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14658
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » dim. juin 10, 2018 8:13 pm

La Chine du futur dans l’œil de ses auteurs de science-fiction

C'est un article du journal suisse Le Temps.

Depuis le début des années 2000, c’est en ligne que la SF chinoise fleurit, sur des plateformes comme Douban, Baidu Tieba ou Shuimuqinghua. La plupart des auteurs sont jeunes, écrivent durant leur temps libre et privilégient le format de la nouvelle. «Nous communiquons énormément avec les lecteurs, qui nous fournissent régulièrement du feed-back, et nous actualisons en permanence nos récits, explique Xia Jia, une jeune auteure de science-fiction qui a consacré son doctorat à ce genre littéraire. Tout est très interactif.»

Contourner la censure
Les contenus ont beaucoup évolué. L’admiration béate face à la science a fait place à une description froide et cynique des défis affrontés par la Chine du futur: inégalités sociales, pollution, vieillissement de la population. En filigrane, on y perçoit une subtile critique du présent, qui échappe à la censure étatique car déguisée en récit fantastique. L’importance autrefois accordée à la technologie – et à la description de ses rouages – a été remplacée par une analyse fine du rapport entre l’homme et les nouveaux outils qui peuplent son quotidien.
Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »