Nnedi Okorafor

Modérateurs : Estelle Hamelin, Travis, Charlotte, marie.m, Eric, jerome

alephaleph
Messages : 450
Enregistré le : mar. nov. 12, 2013 2:55 pm

Nnedi Okorafor

Message par alephaleph » ven. févr. 05, 2016 11:17 am

Nnedi Okorafor va sortir Akata Witch 2 et ell est en cours d'écriture d'un nouveau roman de science fiction Remote Control et d'un film d’animation Camel Racer. La brève

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » jeu. sept. 14, 2017 9:51 am

On signale une interview ici

Et puis on rappelle que Qui a peur de la mort ressort bientôt chez Actusf... :)

Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » dim. sept. 17, 2017 9:57 pm

Et voici l'annonce de l'adaptation à venir (croisons les doigts)
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. sept. 18, 2017 11:58 pm

How Nnedi Okorafor is changing the face of sci-fi, c'est un article du Guardian à lire ici.
Okorafor is not the only black woman beating a path in the sometimes hostile and isolating world of science fiction. NK Jemisin, who won the Hugo award for best novel two years in a row, was called an “educated but ignorant savage” by the US far-right activist Theodore Beale, who has long railed against the increasingly diverse sci-fi community. Octavia E Butler, probably the best known black female sci-fi writer, has said that she found herself alienated from the characters in the books she read. Okorafor admits to not having read much sci-fi growing up, but, like Butler, struggled to identify with protagonists when she did. “It just seemed like a very sterile, white male world,” she says. “I would migrate towards characters who were alien, or animals.”
Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. sept. 18, 2017 11:58 pm

How Nnedi Okorafor is changing the face of sci-fi, c'est un article du Guardian à lire ici.
Okorafor is not the only black woman beating a path in the sometimes hostile and isolating world of science fiction. NK Jemisin, who won the Hugo award for best novel two years in a row, was called an “educated but ignorant savage” by the US far-right activist Theodore Beale, who has long railed against the increasingly diverse sci-fi community. Octavia E Butler, probably the best known black female sci-fi writer, has said that she found herself alienated from the characters in the books she read. Okorafor admits to not having read much sci-fi growing up, but, like Butler, struggled to identify with protagonists when she did. “It just seemed like a very sterile, white male world,” she says. “I would migrate towards characters who were alien, or animals.”
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mer. sept. 20, 2017 10:58 pm

Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. oct. 09, 2017 8:34 am

Nnedi Okorafor and the Fantasy Genre She Is Helping Redefine

Nnedi Okorafor est-elle en train de faire bouger les lignes ?
There’s a long literary strain of science fiction and fantasy that draws on African and African-American folklore, from masters like Ben Okri and Octavia Butler, and a deep tradition of magical realism in African-American literature. But until fairly recently, those stories have often been relegated to the fringes of science fiction and fantasy. The most popular fantasy franchises of the past few decades, from “Harry Potter” and “Twilight” to Mr. Riordan’s Greek mythology-based “Percy Jackson” series, have for the most part been rooted in European myths and legends, as are some of the genre’s canonical texts, like C. S. Lewis’s “The Chronicles of Narnia” and J. R. R. Tolkien’s “The Lord of the Rings.”
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. janv. 08, 2018 9:53 am

The finale of the Binti Trilogy comes out in two weeks. January 16, 2018.


Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » jeu. févr. 22, 2018 7:03 pm

If You Love Black Panther, You Have to Read Nnedi Okorafor's Books
Okorafor, who’s about to wrap up a run on Marvel’s Black Panther: Long Live the King comic series, boasts an enthralling catalogue of novels steeped in afrofuturism. So if you’re looking for more stories featuring kickass women and inventive tech on the African continent, Okorafor has you covered.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » sam. mars 10, 2018 3:40 pm

L’auteure nigériane Nnedi Okorafor raconte l’afrofuturisme. C'est un article à lire sur happyinafrica
Née aux Etats-Unis en avril 1974, de parents nigérians, Nnedimma Nkemdili Okorafor, plus connue sous son nom d’auteure Nnedi Okorafor, est considérée comme la George R. R. Martin de son époque –ce dernier étant le créateur de la célèbre saga fantastique Le Trône de Fer, dont l’histoire a été adaptée au petit écran, sous forme de série (Game of Thrones). Si la comparaison est bien flatteuse, elle passe sous silence l’aisance avec laquelle Nnedi Okorafor a réussi à développer son propre univers avec des personnages et codes qui reflètent ses racines africaines.
Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » ven. juin 01, 2018 6:45 am

cheekmagazine a consacré un bel article à Nnedi Okorafor...
Ainsi vont les héroïnes d’Okorafor: puissantes, investies d’importantes missions, mais aussi pétries de doutes, en proie à des questionnements. Au détour d’une page, il n’est pas rare de voir ses personnages se demander si elles sont du bon côté de l’histoire. “J’ai envie d’écrire des femmes complexes, pleines de défauts, explique Nnedi Okorafor. Mes personnages semblent être des super-héroïnes mais parfois, malgré leurs pouvoirs, elles font des choses horribles. Pour moi, on ne voit pas assez ce type de personnages dans la fiction.” Il est temps de replacer les femmes, et plus précisément les femmes noires, au cœur de la science fiction. “Même dans les films de SF qui se passent très loin dans le futur, les femmes servent encore les hommes!” remarque-t-elle dans un éclat de rire.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » dim. juin 03, 2018 8:08 pm

Nnedi en interview sur Usbek et Rica.

Et interviewé dans la Méthode Scientifique
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » jeu. juil. 12, 2018 7:39 am

Elle est en interview dans le Point Afrique.
On pourrait voir le parcours de votre héroïne comme une revanche à ce que Boko Haram fait subir aux femmes...

Je n'avais jamais vu les choses comme ça ! J'ai écrit ce roman avant l'avènement de ce groupe, mais oui je rejoins votre analyse. Elle est juste une fille simple qui bascule dans la violence. Mon univers est né de mon attirance pour les récits se situant dans un monde post-apocalyptique. Le Nigeria se prêtait bien à cette ambiance à cause de son histoire mouvementée. J'avais aussi besoin d'évacuer la mort de mon père.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mar. juil. 24, 2018 9:06 pm

Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Fabien Lyraud
Messages : 2235
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. juil. 25, 2018 11:58 am

jerome a écrit :The finale of the Binti Trilogy comes out in two weeks. January 16, 2018.


Image
Fais moi plaisir, Jérôme. Dis moi qu'Actusf est sur le coup pour la traduction française.
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Répondre

Retourner vers « Les infos sur vos auteurs »