Des nouvelles de Thierry Marignac

Modérateurs : Estelle Hamelin, Eric, jerome, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14741
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Des nouvelles de Thierry Marignac

Message par jerome » dim. déc. 14, 2008 3:05 pm

Thierry Marignac, l'auteur chez Actusf de Maudit soit l'Eternel, sort en janvier un polar dans la Série Noire de Gallimard : Renegade Boxing Club.

Voici la couverture et le résumé.

"Dessaignes, traducteur dans l’humanitaire, est expulsé de Moscou pour avoir traité avec des truands. Il est bientôt propulsé à New York sous l’égide d’une organisation écologiste d’ex-URSS aux obédiences bien plus louches encore. Simple soldat dans la foule des expats, il atterrit dans la Ville Noire, quartier perdu de la mégapole. Dessaignes rencontre Big Steve, caïd de sa rue qui entraîne les mômes du quartier au noble art dans sa cave. Il se lie d’amitié avec le Renegade Boxing Club, devenant homme de coin, se familiarisant avec la Ville Noire. Parallèlement, il franchit toutes les étapes pour devenir traducteur juridique, tandis que se profile une affaire d’escroquerie au pétrole du milieu criminel russe de New York. Pressurisé par ses patrons, sous l’œil attentif de la Justice américaine, Dessaignes sent l’étau se resserrer. Le ghetto serait-il une issue ?"



Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14741
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. déc. 22, 2008 7:56 am

J'ajoute le blog sur le livre.

Il vient d'être mis en ligne : http://renegadeboxingclub.wordpress.com/
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14741
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mar. janv. 13, 2009 8:12 am

J'ajoute une interview de Thierry.

Petit extrait :

"Renegade Boxing Club, c’est un peu un documentaire sur le métier de traducteur, non ?
Thierry Marignac : J’ai fait énormément de traduction, ça n’est pas un scoop, c’est en réalité ma profession. J’en ai fait pour l’édition polar, pour l’édition tout court, pour les livres pratiques, pour la critique d’art, pour l’UNESCO. La traduction est un point de vue unique, un périscope sur les cultures et les individus. Le fait de vivre une part considérable de sa vie dans une ou plusieurs autres langues transforme la personnalité. Notamment parce qu’on devient un réceptacle d’informations, la marchandise suprême de nos jours. Et ce mystère de la transposition d’une langue l’autre, devient partie intégrante de soi-même, on se métisse. En Russie, en Ukraine, je rêvais en russe.

Quand on se spécialise, comme je l’ai fait avec différents types d’argot américain ou britanniques, et une certaine langue vernaculaire russe, on s’ouvre de nouveaux angles sur la sienne propre, et la perspective stylistique et romanesque est enrichie de toutes ces zones d’ombre de soi-même qu’on est obligé d’explorer. Je soulignerai que, tant dans mes expéditions que dans mes romans, j’avais précisément à cœur de ne pas m’assimiler pour avoir quelque chose à donner, quelque chose qui vienne de Paris. Et c’est seulement de la sorte que j’assurais mon rôle de traducteur, savoir transcrire une logique selon les termes appropriés dans tel ou tel code. C’est cette faculté qui m’a permis de passer dans les mondes romanesques dépeints dans RBC, par exemple."


toute l'interview est là
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »