Pas de “Lire en fête” en 2009

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14740
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Pas de “Lire en fête” en 2009

Message par jerome » lun. janv. 26, 2009 10:15 am

Le magazine Livre Hebdo annonce qu'il n'y aura pas de “Lire en fête” en 2009.

voici le début de l'article

"La manifestation de promotion du livre et de la lecture organisée chaque année en octobre sera remplacée au printemps 2010 par une nouvelle formule où l'implication du ministère de l'éducation nationale, de la presse écrite et de la télévision sera renforcée comme l'a précisé jeudi 22 janvier le président du CNL.

Cette fois c’est décidé : il n’y aura pas de “Lire en fête” en 2009. Le Centre national du livre annonce une année blanche et un moment de réflexion dans la perspective d’un nouveau type de manifestation au printemps 2010.
"

Et tant qu'on y est dans les infos, selon le journal Libération, le ministère des affaires étrangères s'apprêterait à réduire les budgets 2009 d’aide à la publication, à la traduction et à la diffusion du livre français dans le monde.

Voici le début de l'article :
"«Une situation catastrophique», «une bérézina», «un secteur totalement sinistré» : ceux qui s’expriment ainsi, anonymement, ne sont pas des militants syndicaux en colère, mais de hauts responsables du ministère des Affaires étrangères. En cause : la diminution des crédits alloués à la politique culturelle extérieure de la France. Faisant suite à plusieurs années de baisse, les chiffres pour 2009 donnent le vertige : -20 %, -30 %, -50 % dans certains secteurs. Exemple parmi beaucoup d’autres, cette note interne de fin novembre listant les prévisions pour 2009 dans le secteur du livre : -33 % (de 701 600 euros à 470 000 euros) pour le programme d’aide à la publication, -82 % (de 257 185 à 47 000 euros) pour le soutien à la traduction, suppression totale (de 70 000 euros à 0) pour le programme de «formation de libraires et d’éditeurs du sud», etc., etc.

Aucun secteur n’échappe à la débâcle. Pour le cinéma, la quasi-totalité des subventions que le ministère versait aux festivals (Biarritz, Angoulême…) est supprimée, de même que le très précieux «fonds d’appui aux cinématographies peu diffusées» (150 000 euros). Presque tous les pays sont concernés, ici on sucre des postes d’attachés linguistiques (moins huit en Pologne), là on ferme des instituts (Edimbourg, Porto, Rostock), ailleurs le budget alloué au conseiller culturel est égal à zéro.
"
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Re: Pas de “Lire en fête” en 2009

Message par Eons » mar. janv. 27, 2009 8:50 am

" (...) -82 % (de 257 185 à 47 000 euros) pour le soutien à la traduction (...)"
Il faut bien prendre quelque part l'augmentation de "salaire" du petit Nicolas... :twisted:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »