Une interview de Stéphane Beauverger

Modérateurs : Estelle Hamelin, Eric, jerome, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14741
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Une interview de Stéphane Beauverger

Message par jerome » mar. avr. 14, 2009 7:27 am

Stéphane Beauverger est en interview sur le site Sci-Fi Universe.

Une longue interview dans laquelle il revient sur ses débuts en science fiction.

"Comment es-tu venu à la science-fiction ? Et comment en es-tu venu à l'écriture en science-fiction ?
Stéphane Beauverger : Honnêtement, je ne sais pas trop. J'ai bouffé des bouquins depuis tout môme. Des romans d'espionnages ou d'aventures taxés à mon grand-père paternel (Ah, les OSS117 ou les aventures du Saint qu'il fallait lire en cachette), des contes, des histoires de guerre, d'amour, tout ce qui me tombait sous la main, en gros. Le fantastique a toujours fait partie de ma vie, que ce soit à travers les contes et légendes de Bretagne ou d'ailleurs, les comics, les mythologies grecques et égyptiennes. En classe de sixième, j'ai découvert « Le Seigneur des Anneaux ».En cinquième, c'était « Rêve de Fer » de Spinrad (question subsidiaire : que foutait ce bouquin dans le CDI de mon collège ??) Et puis il y avait la télé et le cinéma : Cosmos 99, Star Trek, Star Wars, Goldorak, Albator, Temps X, Jason et les Argonautes, King Kong, etc. En 93, quand il s'est agi d'essayer d'écrire un premier roman dans les conditions du réel, j'avais trouvé mon terrain d'expression : la SF. Sans doute parce que mon regard sur le monde s'était durci. Mais je ne me considère pas comme un auteur de science-fiction, plutôt comme un raconteur d'histoires qui se sert de ce que permet la SF.
"
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Lucie M.
Messages : 21
Enregistré le : mar. janv. 27, 2009 10:15 pm
Contact :

Message par Lucie M. » mer. avr. 15, 2009 9:07 pm

une belle interview ^^ :P
"La science-fiction se fait un devoir de "justifier" ce qui se passe. Le fantastique et l'horreur ne donnent pas d'explications."
Clive Barker

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »