News 46 : le début du contrôle mental ?

Insolites, drôles ou étonnantes, voici les news scientifiques sélectionnées régulièrement par l'ami Bull. Mais vous pouvez vous aussi y poster vos infos. (attention à la rigueur scientifique)

Modérateurs : Travis, Charlotte, marie.m, Eric, jerome, Bull, Magda Dorner

Répondre
Avatar du membre
Bull
Messages : 1604
Enregistré le : mar. juil. 18, 2006 6:02 pm

News 46 : le début du contrôle mental ?

Message par Bull » mar. août 25, 2009 5:24 pm

Un interessant papier paru la semaine dernière dans Science :
La possiblité chez l'animal de contrôler si un même évènement (choc electrique au pied) provoque une frayeur momentanné ou une frayeur profonde/prolongée.
Juste une petite question d'injection de Dopamine au bon moment et au bon endroit.

Mode humour noir ON/
A quand une utilisation enfin rationnelle de nos soldats ???
Ben oui, dans l'article il s'agit de fort et faible "footshock" chez un rat. Remplacer le rat par un soldat et le footshock par recevoir une balle ou je ne sais quoi...
/Off

Science. 2009 Aug 21;325(5943):1017-20.


Dopamine controls persistence of long-term memory storage.

Rossato JI, Bevilaqua LR, Izquierdo I, Medina JH, Cammarota M.

Centro de Memória, Instituto do Cérebro, Pontifícia Universidade Católica do Rio Grande do Sul, Porto Alegre, Brazil.

The paradigmatic feature of long-term memory (LTM) is its persistence. However, little is known about the mechanisms that make some LTMs last longer than others. In rats, a long-lasting fear LTM vanished rapidly when the D1 dopamine receptor antagonist SCH23390 was injected into the dorsal hippocampus 12 hours, but not immediately or 9 hours, after the fearful experience. Conversely, intrahippocampal application of the D1 agonist SK38393 at the same critical post-training time converted a rapidly decaying fear LTM into a persistent one. This effect was mediated by brain-derived neurotrophic factor and regulated by the ventral tegmental area (VTA). Thus, the persistence of LTM depends on activation of VTA/hippocampus dopaminergic connections and can be specifically modulated by manipulating this system at definite post-learning time points.

Répondre

Retourner vers « Section 1 : Des nouvelles des sciences »